Politique

État de siège au Nord-Kivu et en Ituri : Le Président Tshisekedi donne de nouvelles orientations

L’évolution des opérations de l’état de siège dans les provinces du Nord-Kivu et de l’Ituri préoccupe au plus haut point le Commandant suprême des Forces Armées de la République Démocratique du Congo. C’est dans cette optique, que tous les responsables politico-administratifs et militaires du pays étaient réunis autour du Chef de l’Etat, Félix-Antoine Tshisekedi Tshilombo, lundi 13 septembre 2021, dans la soirée, à la Cité de l’Union Africaine.

Selon une dépêche de la presse présidentielle, cette réunion qui a duré deux heures, était axée sur l’évaluation de l’état de siège décrété dans les provinces de l’Ituri et du Nord-Kivu. A cet effet, des nouvelles orientations strictes pour enrayer l’insécurité dans cette partie Est du pays ont été données par le Chef de l’État, Felix Tshisekedi, qui suit de très près la situation.
Déterminé, le Président de la République veut ramener la paix dans l’Est de son pays.

Face aux caméras, les responsables politico-administratifs et militaires avec Félix Tshisekedi ont fait l’évaluation de l’état de siège en Ituri et dans le Nord-Kivu. Dans son rôle de garant de la nation, le Président a évalué personnellement dans les moindres détails, chaque étape de l’application de sa disposition, précise la presse présidentielle.

Félix Tshisekedi a ainsi passé en revue les résultats des opérations militaires, d’une part et de la logistique sur le terrain, d’autre part.
Au sortir de ladite réunion, Patrick Muyaya, ministre de la communication et médias, a fait le point à la presse.

“Après des bruits faisant suite au circuit de l’approvisionnement de l’armée, le Président de la République ne veut plus jamais entendre parler. Les dispositions ont été prises en ce sens, ce qui justifie même la présence des ministres du budget et des finances”, a laissé entendre Patrick Muyaya.

À l’en croire, ils ont été associés pour que tout soit mis à la disposition de l’armée aux fronts pour ramener la paix et la sécurité dans cette partie du pays.

Le gouvernement de la République rassure par ailleurs que l’état de siège porte déjà des fruits. Un suivi scrupuleux est de rigueur afin d’atteindre l’objectif final, celui du retour définitif de la paix dans la partie Est du pays.

“L’état de siège veut apporter une solution à un problème qui perdure depuis 25 ans, nous l’avons à peine lancé, nous sommes à la 8ème prorogation. Nous constatons que nous faisons des avancées et nous continuerons autour des réunions comme celle d’aujourd’hui pour faire des évaluations au moment venu”, a dit le porte-parole du gouvernement.

Il a ajouté que
le gouvernement veut prendre toutes les précautions qu’il faut et toutes les décisions qui s’imposent pour ramener la paix une bonne fois pour toute. Les gouverneurs militaires des deux provinces en état de siège étaient également présents à cette réunion de sécurité.

Les nouvelles instructions données par le commandant suprême des forces armées de la République Démocratique du Congo et de la police nationale congolaise devraient accélérer les opérations sur le terrain, rapporte la presse présidentielle.

Théodore Ngandu.

Click to comment

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

code

Site développé & hebergé par Justin Tshims

CONTACTEZ-NOUS !

Editeur-Responsable : William Albert Kalengay
Bureau : Avenue Isiro, n°28, Kinshasa-Gombe, RDC
Ref.: Ancienne ambassade de Belqique
Tél. : +243998110441
E-mail : geopolismag@yahoo.fr

Copyright © 2016 Geopolis Magazine

To Top