Politique

Exploitation des minerais stratégiques : 59 ONGs congolaises invitent le Gouvernement américain et ses multinationales à négocier directement avec la RDC

Dans une déclaration commune adressée, le 09 août dernier, au secrétaire d’État américain, Anthony Blinken, 59 organisations de la Société Civile (Maisons de presse et ONGs) de la République Démocratique du Congo (RDC) dont la Ligue des Electeurs, NDSCI, ICONIA, TOUCHE PAS A MON COBALT, JUSTICIA Asbl, ONG AJDDH, ASADHO, ACAJ, DYCOD, NSCC, signataires de ladite déclaration, ont salué le réchauffement des relations bilatérales entre le pays de Patrice-Emery Lumumba et celui de Joe Biden, avant d’inviter le Gouvernement américain à inciter les entreprises américaines dont Tesla, General Motors, Microsoft, pour ne citer que celles-ci, intéressées par le cobalt, le coltan, la cassitérite, le manganèse, le cuivre, le bois, le pétrole et d’autres ressources naturelles, à venir directement négocier avec le Gouvernement Congolais ; à s’installer dans les provinces du Kivu ou du Katanga afin de se ravitailler à la source auprès des entreprises congolaises en créant la valeur

ajoutée avant leur exportation au lieu de s’installer dans les pays voisins et encourager à distance l’insécurité et le pillage des ressources naturelles du Congo.

Profitant de l’occasion ainsi offerte, elles ont réaffirmé que la position de la RDC à cheval sur l’équateur et son hydrographie sont des atouts à exploiter conjointement par les entreprises américaines et congolaises dans le cadre des énergies vertes et renouvelables en protégeant la planéte contre le réchauffement climatique.

S’agissant de l’exploitation du pétrole et du gaz, les 59 organisations saluent l’initiative du Gouvernement congolais de lancer les appels d’offres publiques

afin d’exploiter ces ressources naturelles comme le font certains pays voisins, et elles l’encouragent à prendre toutes les mesures qui s’imposent pour que cette exploitation se fasse dans le respect des lois du pays, notamment en protégeant l’environnement (forêt équatoriale, tourbière) et la RSE

(Responsabilité Sociale des Entreprises) mais aussi dans l’intérêt des populations riveraines en particulier et de la RDC en général, en les raffinant sur place pour faire bénéficier au peuple congolais toutes les retombées positives.

En définitive, les 59 Organisations signataires demandent au Gouvernement américain de soutenir cette initiative d’autant plus qu’il le fait déjà avec les exploitants privés pétroliers du Texas et elles exhortent le Gouvernement congolais à garantir la transparence, la bonne gouvernance et la collaboration avec la Société Civile dans tout le processus de prospection, l’exploitation et la commercialisation de ces ressources naturelles.

Il sied de noter que le secrétaire d’Etat américain, Anthony Blinken a séjourné, du 09 au 10 août derniers, à Kinshasa, capitale de la RDC, pour une visite officielle d’État, avant de s’envoler pour le pays de mille collines, dernière étape de sa tournée africaine.

Dieudonné Buanali

Click to comment

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

code

Site développé & hebergé par Justin Tshims

CONTACTEZ-NOUS !

Editeur-Responsable : William Albert Kalengay
Bureau : Avenue Isiro, n°28, Kinshasa-Gombe, RDC
Ref.: Ancienne ambassade de Belqique
Tél. : +243998110441
E-mail : geopolismag@yahoo.fr

Copyright © 2016 Geopolis Magazine

To Top