securité

Face à la menace de Balkanisation – La CENCO lance un appel à la Nation : ” Mettons-nous tous débout pour sauvegarder l’intégrité territoriale de notre Pays. ”

A travers sa déclaration faite à l’occasion de son Assemblée plénière extraordinaire, tenue du 07 au 09 novembre de ce mois, la Conférence Épiscopale Nationale du Congo (CENCO), a appelé à une marche pacifique pour protester contre l’agression rwandaise dont la République Démocratique du Congo est victime.

Ces Évêques de l’Eglise catholique en RDC estime que la nation congolaise est en danger. Ce qui justifie leur appel à une mobilisation générale à travers la tenue d’une marche pacifique sur toute l’étendue du territoire national.

” L’heure est grave. Notre pays est en danger ! Ne laissons pas balkaniser la RD-Congo. Du Nord au Sud, de l’Est à l’Ouest, ainsi que dans la diaspora, mettons-nous tous débout pour sauvegarder l’intégrité territoriale de notre Pays ”, ont-ils fait savoir.

Ces chefs des diocèses ont demandé également au peuple de demeurer vigilants pour faire face à l’ennemi.

” Ne croisons pas les bras. En tant que Peuple, uni et debout, nous constituons une force. Restons vigilants et mobilisons-nous ! Avec les moyens pacifiques, nous sommes capables de faire échec à ceux qui convoitent notre beau et riche Pays ”, ont -ils insisté.

La CENCO a, à l’occasion, évoqué également fait le point sur le conflit ethnique de Kwamouth et de Bagata, opposant les Teke et les non Teke qui a éclaté ; et d’autre part, la situation de déguerpissement de la population dans le Kongo-Central, notamment à Kimpangu, à Mbanza-Ngungu et à Sona-Bata, ayant occasionné des déplacements, des destruction des habitations, ainsi que la profanation des cimetières.

” En Ituri comme dans le Nord-Kivu, en dépit de l’Etat de siège et de plusieurs dispositions prises par les autorités pour sécuriser notre Pays, nous constatons que le nombre de morts ne fait qu’augmenter ”, renseigne la déclaration.

La complaisance de la communauté internationale à travers les multinationales et les pays prédateurs des ressources naturelles congolaises a été dénoncée par les évêques.
Ils invite, par ailleurs, la classe politique à taire ses divergences face à cette situation et exhorte en même temps les chrétiens et les personnes de bonne volonté à jeûner, à prier, à poser des gestes de solidarité envers les déplacés.

Edouard Funda

Click to comment

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Site développé & hebergé par Justin Tshims

CONTACTEZ-NOUS !

Editeur-Responsable : William Albert Kalengay
Bureau : Avenue Isiro, n°28, Kinshasa-Gombe, RDC
Ref.: Ancienne ambassade de Belqique
Tél. : +243998110441
E-mail : geopolismag@yahoo.fr

Copyright © 2016 Geopolis Magazine

To Top