Politique

Fin du Forum de réconciliation Katangaise : L’heure est à l’unité et à la reconstruction du pays

Dans la province du Haut-Katanga, le Forum sur la réconciliation des Katangais s’est achevé hier dimanche 22 mai. Un rendez-vous qui avait été initié pour ouvrir une sortie de crise dans le Grand-Katanga. Et à la fin de la cérémonie, les fils et filles de cette région ont fait montre de leur grosse capacité à faire taire les divergences, à converger les intelligences et à fumer le calumet de la paix. Cette cérémonie qui voulait être un symbole de paix et d’unité entre Katangais, aura finalement illustré la capacité de ces derniers à regarder sur la même direction et à prôner l’unité. Elle a été placée sous le thème : « Frères et Sœurs un jour, Frères et Sœurs toujours ».

Par le biais de Monseigneur Fulgence Muteba, l’église catholique aura jouée un rôle fondamental dans la tenue de ses assises qui devraient, en principe, prendre fin le jeudi 19 mai dernier. Mais pour offrir aussi l’occasion à d’autres personnalités dont le Président honoraire Joseph Kabila qui était en déplacement en Afrique du Sud pour ses raisons sanitaires, cette activité a été repoussé pour ce dimanche 22 mai. Ce forum est, allèguent les participants, une œuvre réussie car elle marque la fin d’un conflit sans précédent et le début d’une ère de paix, de cohésion sociale et de reconstruction du Grand Katanga.

« Vous êtes là parce que vous croyez au Katanga. Vous êtes là parce que vous êtes fiers d’être katangais. Vous êtes là parce que vous êtes convaincus que, malgré le découpage du Katanga en quatre provinces, l’âme katangaise est intacte », avait introduit Monseigneur Fulgence Muteba Mugalu, initiateur du Forum, archevêque métropolitain de Lubumbashi et président de l’Assemblée épiscopale de la province ecclésiastique de Lubumbashi.

Toutefois, la soif de réconciliation entre Katangais était très perceptible. Émotion immaîtrisable. Goutes de larmes sur des visages. Des cris de joie sous d’intenses applaudissements ce dimanche à la cathédrale de Lubumbashi lorsque Katumbi et Kabila se sont chaleureusement salués. À Lubumbashi, Katumbistes et Kabilistes vont de nouveau se côtoyer. Se serrer la main et cogiter ensemble. Puisque 2023, c’est dans quelques mois. Cet événement riche en suspens devrait être mis à profit par les deux leaders pour construire leur vision politique des prochaines élections en République démocratique du Congo.

Avec ce forum, l’ex-Katanga connaît aujourd’hui un nouveau départ. Les Katangais vont devoir poursuivre un idéal commun. Dans les recommandations lues par le père Jean Nyembo, il ressort que les participants ont appelé au fédéralisme en RDC et invité les autorités provinciales de s’y pencher tout en uniformisant les dénominations des 4 provinces démembrées du Katanga.

“Aux autorités politico administrative de mettre fin à toutes les milices constituées des partis politiques ainsi nous en appelons de manière pressante à nos sœurs et frères Bakata katanga et tout autre groupe armé de déposer les armes, de prendre sans le délai les édits pour la cartographie des terres agricoles coutumières, d’œuvrer en vue de favoriser l’avènement rapide du fédéralisme dans notre pays, d’initier une loi qui devra aboutir à l’uniformisation nominale des toutes les provinces issues du déménagement du Katanga en mettant en exergue la dénomination Katanga comme l’avait déjà suggéré les évêques membres de l’Assemblée épiscopales de la province ecclésiastique de Lubumbashi, d’arrêter toute spoliation et de s’opposer tant interne qu’externe de nos terres”, dit le compte rendu du forum ouvert le 17 mai dernier.

Djodjo Mulamba

Click to comment

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

code

Site développé & hebergé par Justin Tshims

CONTACTEZ-NOUS !

Editeur-Responsable : William Albert Kalengay
Bureau : Avenue Isiro, n°28, Kinshasa-Gombe, RDC
Ref.: Ancienne ambassade de Belqique
Tél. : +243998110441
E-mail : geopolismag@yahoo.fr

Copyright © 2016 Geopolis Magazine

To Top