Economie

Financement des projets sociaux à impact visible : La Cenco salue l’implication du chef de l’État.

Au cours d’un point de presse tenu ce mardi 20 septembre 2022,   Le Secrétaire général de la Cenco, Mgr Donatien Nshole a,  exprimé sa gratitude vis-à-vis du Chef de l’Etat congolais pour son implication dans le financement des projets sociaux en faveur des populations locales. “48 diocèses sont concernés par ce projet” note le abbé Donatien Nshole.

L’ État congolais s’est engagé à financer pour les activités prioritaires de ces projets à hauteur de 300.000 dollars américains par trimestre,  Un protocole d’accord a, à cet effet, été signé entre les deux parties déterminant comme durée expérimentale, une année, soit de septembre 2022 à septembre 2023.

Cet accord pour lequel le secrétaire général de la Cenco a ouvert un atelier de planification entre les points focaux, à l’immeuble Reine de la Paix dans la commune de la Gombe, n’a rien à voir avec les projets du développement de 145 territoires, dont la matérialisation traîne encore le pas.

Rappelons que le gouvernement de la République entreprend depuis un temps, des initiatives pour l’amélioration du social de la population notamment  dans le domaine agricole.

À l’instar des cinq axes prioritaires ci-après : la relance des filières prometteuses stratégiques pour l’autonomie alimentaire et la relance de l’industrie locale ; l’encouragement de la création des unités de production des intrants agricoles ; la création et l’opérationnalisation du fonds de développement agricole prévu par la Loi fixant les principes fondamentaux relatifs à l’agriculture en vue de favoriser l’accès au crédit agricole ; l’installation d’une usine de montage des tracteurs agricoles en République Démocratique du Congo ; le soutien à la production agricole à travers, notamment l’octroi des subventions et  l’installation de grands entrepôts de stockage et de séchage et la distribution des outils et matériels agricoles.

Dans l’optique d’atténuer les effets de la crise alimentaire et garantir au pays son indépendance alimentaire, le président de l’Assemblée nationale avait dans son allocution lors de la récente cérémonie de la rentrée parlementaire suggéré au gouvernement  de penser aux crédits conséquents dans la loi de finances de l’exercice 2023 et à explorer d’autres sources de financement innovants question de booster le développement et maintenir la  stabilité de la vie sociale de la population congolaise.

Edouard Funda

Click to comment

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

code

Site développé & hebergé par Justin Tshims

CONTACTEZ-NOUS !

Editeur-Responsable : William Albert Kalengay
Bureau : Avenue Isiro, n°28, Kinshasa-Gombe, RDC
Ref.: Ancienne ambassade de Belqique
Tél. : +243998110441
E-mail : geopolismag@yahoo.fr

Copyright © 2016 Geopolis Magazine

To Top