Politique

Forum africain sur la foresterie urbaine : Gentiny Ngobila s’engage à l’implantation d’arbres dans quelques grandes artères de Kinshasa

Dans le souci de lutter contre le réchauffement climatique et autres catastrophes naturelles liées à la déforestation urbaine, il s’est ouvert à Accra , au Ghana, le Premier Forum Africain sur la Foresterie Urbaine. Le Gouverneur de la ville de Kinshasa, Gentiny Ngobila Mbaka, a pris part à cette activité, lundi 5 juillet par vidéoconférence.

Organisé par la FAO et l’ONU habitats, ces assises de 5 jours ont pour objectif de mettre en lumière des exemples positifs d’approche de planification, de conception et de gestion que des villes de cultures, des formes, de structures et d’histoires diverses ont mis en œuvre en Afrique pour optimiser la contribution des forêts urbaines, des infrastructures vertes des corridors écologiques au développement économique, à la conservation de la biodiversité, à la lutte contre la désertification et le changement climatique et au renforcement de la résilience, à l’amélioration de la cohésion sociale et à la participation accrue du public.
A cela s’ajoute la répartition équitable des espaces verts dans la zone bâtie.

Intervenant en visioconférence, le Premier Citoyen de la ville de Kinshasa, Gentiny Ngobila, s’est d’abord dit honoré de prendre part à cet exercice de réflexion, de partage d’expériences diverses. Puis, faisant un bref aperçu sur la ville de Kinshasa depuis les années 80 jusqu’à ce jour, Gentiny Ngobila a fait savoir que sa ville qui comptait 2 millions d’habitants, a, à ce jour 15 millions d’habitants, soit un accroissement de 750% en quarante ans, l’une de raison ayant favorisé la déforestation à Kinshasa.

Pour lui, cette croissance rapide est dûe à de fortes migrations d’une part, et à la situation sécuritaire nationale ainsi que les difficultés économiques dans des zones rurales.

Pour accélérer l’action de restauration et la création d’espaces verts, le Représentant de la Capitale ongolaise, Gentiny Ngobila a dit avoir sensibilisé les kinoises et kinois à contribuer sur une base volontaire dans la campagne Kinshasa- Bopeto.

“A travers cet appel à l’engagement, nous mobilisons les efforts des individus, des entreprises privés, des acteurs non étatiques aux changements qui réduiront l’empreinte carbone de notre ville”, a fait savoir le Chef de l’Éxécutif Provincial de Kinshasa. Et d’ajouter : “notre responsabilité est à la croisée de nombreux défis économiques,  culturels, sociaux, mais celui de la préservation de l’environnement est sans  doute le plus grand, car il touche à notre africanité: nos valeurs communes sont essentiellement respectueuses de notre terre-mère, notre maison à tous.
Raison pour laquelle la ville de Kinshasa, capitale du 2ème poumon mondial, en fait son cheval de bataille”.

D’où, a-t-il renchéri, la restauration des forets urbaines et la plantation des arbres aux abords de grandes artères et rivières, du plateau de Bateke, des collines de Mont-Ngafula, forets communales comme celle d’eucalyptus à N’djili sont notre priorité.

Enfin, le gouverneur Gentiny Ngobila a formulé le vœu de voir ce forum faire preuve d’une réelle démonstration des efforts des villes africaines pour l’avènement d’un monde plus juste, plus sain et plus heureux.

Ce forum qui se passe en visioconférence, réunit des représentants des gouvernements nationaux et locaux, d’institutions de recherche et des ONG.

D’où, la RDC devra fournir d’efforts à travers le ministère de l’environnement et développement durable, afin d’éviter toute catastrophe liée à la déforestation, surtout avec cette croissance quotidienne de la population, par le remplacement d’arbres coupés et à l’instauration des campagnes de protection de la nature .

Enock Issey

Click to comment

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

code

Site développé & hebergé par Justin Tshims

CONTACTEZ-NOUS !

Editeur-Responsable : William Albert Kalengay
Bureau : Avenue Syndicat, n° 315, Kinshasa-Gombe, RDC
Tél. : +243998110441
E-mail : geopolismag@yahoo.fr

Copyright © 2016 Geopolis Magazine

To Top