Economie

Grâce à la signature d’un contrat d’amodiation : La CINAT renaît de ses cendres

Relance des activités de la Cimenterie Nationale (CINAT) figurait parmi les projets de la ministre d’État au portefeuille, la Princesse Adèle Kayinda. Le lundi 22 mai restera une date historique pour les agents et cadres de cette entreprise avec la signature d’un contrat d’amodiation entre CINAT SA et Diamond Cement DRC SAR  censée relancé les activités mise en vielleuse depuis 12 ans. La Ministre Kayinda était présente à cette cérémonie alors que les ministres de l’Industrie et des Mines, en mission, ont été représentés par leurs directeurs de cabinet respectifs.

Pour Simon Luheho, Directeur Général de cette entreprise de l’Etat, la signature de ce contrat est la consécration d’un processus de négociation qui a durée trois ans. Elle permettra non seulement la réhabilitation de l’outil du travail mais aussi la résolution de 10 % de la dette estimée à 21 millions USD. “L’option d’amodiation constitue une voie de sortie avec comme avantages : la résolution de la situation des retraités privés de leur pension de retraite sans oublier le recrutement des agents selon le planning d’un amodiateur. Il était évident que les communautés locales qui ont auront plus de profit de la mise en exploitation et de l’installation que cela en est le cas pour le moment”, a-t-il . C’est donc, selon lui, un retour à la vie de la sociéte, lequel retour suscite l’émotion, des larmes de joie auprès des agents.

Après la signature, la Princesse Adèle Kayinda, va essayer de redonner la confiance et la dignité aux agents qui ont vécu dans la précarité depuis des lustres. Mais aussi d’encourager la relance de la vie économique de Kimpese. ” Parce que nous avons travaillé jour et nuit, nous étions fixé comme objectif qu’on ne recule pas devant un obstacle, mais devant un obstacle, on crée un chemin. Et ce chemin,  c’est la signature, en ce jour, de ce contrat”, la ministre Adèle Kayinda.

Selon la ministre du Portefeuille de la RDC, Princesse Adèle Kayinda, le contrat signé traduit le triomphe du leitmotiv du chef de l’Etat, à savoir : « le peuple d’abord », car l’impact économique de cette cimenterie aura comme effet d’entrainement, l’amélioration du niveau de vie de la population de Songololo où se situe la cité de Kimpese abritant la Cinat.

Pour l’amodiateur, Diamond Cement DRC Sarlu, son Dg, Motaparti Rohit, a vivement remercié la ministre d’Etat en charge du Portefeuille et les autres membres du gouvernement pour la gestion de ce dossier de coopération.

Créée en 1970, la CINAT est située à kimpese dans la province du Kongo-central. A l’origine, la CINAT produisait plus de 300 000 tonnes de ciments par an. Malheureusement, cette entreprise a connu un arrêt par le passé. Pour cause, l’absence des fonds de roulement, le coût excecif de l’importation des intrants et le manque des outils de production moderne.

Djodjo Mulamba

Click to comment

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

code

Site développé & hebergé par Justin Tshims

CONTACTEZ-NOUS !

Editeur-Responsable : William Albert Kalengay
Bureau : Avenue Isiro, n°28, Kinshasa-Gombe, RDC
Ref.: Ancienne ambassade de Belqique
Tél. : +243998110441
E-mail : geopolismag@yahoo.fr

Copyright © 2016 Geopolis Magazine

To Top