TECHNOLOGIE

Grâce au financement du Gouvernement central : José Mpanda annonce l’acquisition d’un satellite pour la surveillance et l’évaluation du secteur minier congolais

‘ La République Démocratique du Congo (RDC) va bientôt se doter, sur fonds propre, d’un satellite d’observation de la terre évalué à 100 millions USD ”, annonce faite par le ministre de la Recherche scientifique et Innovation technologique (MRSIT), José Mpanda Kabangu, au cours d’une table ronde organisée, mardi 19 avril 2022, dans le cadre de la ” Semaine de la Science et des Technologies ” qui se tient au musée national, à Kinshasa.

” Au départ, il était question que la RDC intervienne à hauteur de 60% et les partenaires à 40%. Mais le président de la République (Ndlr : Félix-Antoine Tshisekedi Tshilombo) a estimé que c’est une question de souveraineté nationale. Il a levé l’option que le financement du montage de ce satellite soit entièrement pris en charge par l’État congolais. Le coût global est de 100 millions de dollars américains. Bientôt, un montage financier sera fait par le ministère des Finances”, a déclaré le warrior Mpanda Kabangu. Avant de préciser : ” Les fonds pour l’acquisition de ce satellite seront ponctionnés dans l’enveloppe de la redevance minière, précisément dans le Fonds Minier pour les générations futures (FOMIN) ”. Mais à quoi servira au juste ce satellite ?

A en croire le Ministre de la RSIT, en plus de la surveillance de la terre, ce satellite servira principalement à la surveillance et à l’évaluation du secteur minier congolais.

” Pendant sa vie, le satellite d’observation de la terre peut produire jusqu’à 2 milliards de dollars américains au profit de l’État congolais, rien que dans le secteur minier », a renchéri José Mpanda, avant d’encourager les scientifiques congolais à s’outiller en matière de montage des satellites.

Le ministre de la Recherche scientifique a aussi, dans son intervention, parlé du document de politique de la recherche scientifique adopté par le Conseil des ministres le 12 novembre 2021.

“La recherche scientifique est l’unique moyen de faire développer ce pays. Si on veut qu’aujourd’hui notre pays la RDC prenne une autre dimension dans le standard africaine, mondial et international, il faut donner de la valeur aux chercheurs Congolais. Il faut leur donner les moyens qu’il faut pour qu’ils arrivent à achever leurs recherches et à donner de la plus value à la République”, a martelé Me José Mpanda.

Profitant de l’occasion ainsi offerte, il a plaidé comme tout bon avocat, pour l’augmentation du budget alloué à la recherche scientifique en RDC. Le ministre de la Recherche scientifique a par ailleurs insisté sur la nécessité de veiller à l’exécution rigoureuse du budget de la recherche en RDC.

Co-organisée par l’Asbl Investing in People (IIP Asbl), le ministère de l’Enseignement Primaire Secondaire et Technique (EPST), le ministère de l’Enseignement Supérieur et Universitaire (ESU) et l’Organisation des Nations-Unies pour la Science et la culture (UNESCO), la ” Semaine de la Science et des technologies ” se tient à Kinshasa, capitale de la RDC, du 18 avril (ouverture) au 21 avril 2022 (clôture).

Dieudonné Buanali

Click to comment

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

code

Site développé & hebergé par Justin Tshims

CONTACTEZ-NOUS !

Editeur-Responsable : William Albert Kalengay
Bureau : Avenue Isiro, n°28, Kinshasa-Gombe, RDC
Ref.: Ancienne ambassade de Belqique
Tél. : +243998110441
E-mail : geopolismag@yahoo.fr

Copyright © 2016 Geopolis Magazine

To Top