Economie

Hydrocarbures – Lancement des appels d’offres : Félix Tshisekedi rassure la communauté mondiale écologique sur la protection de l’environnement, les écosystèmes et l’équilibre écologique


Lancés officiellement, jeudi 28 juillet, par le président de la République, Félix-Antoine Tshisekedi Tshilombo, les appels d’offres international de 27 blocs pétroliers et 3 blocs gaziers sont maintenant disponibles pour les potentiels investisseurs intéressés au développement de secteur porteur de croissance. Ouvrant son allocution, le chef de l’Etat a rappelé l’importance d’exploiter ces ressources naturelles qui, à hauteur de 85%, restent inexploitées.

“ En effet, il nous revient de rappeler que l’exploitation pétrolière, démarrée dans notre pays en 1974 en offshore, et en 1983 en onshore dans le bassin côtier du littoral atlantique, donne aujourd’hui une production modeste à environ 23 000 barils par jour, alors que 85% du potentiel hydrocarbure du pays reste inexploré et inexploité ”, a t-il noté en substance.

Félix Tshisekedi a, à l’occasion, fait savoir que l’acte posé ce jour est très symbolique. Car, il profitera à la main-d’œuvre locale abondante et bon marché dans l’exploration de ces blocs pétroliers et gaziers jusqu’à la production du premier baril. Dans la foulée, le PR05 a ainsi rassuré les potentiels partenaires de la bonne volonté de l’État Congolais et surtout, sur la détermination à mener les travaux d’exploration à l’aide des moyens technologiques modernes qui protègent l’environnement, les écosystèmes et l’équilibre écologique.

“J’attends rappeler ici que ces appels d’offres, de même que cette volonté exprimée d’exploiter ces ressources, ne constituent en aucun cas un reniement des engagements auxquels nous avions souscrit à l’international, bien au contraire. Conscient des réserves que cette nouvelle voie pourrait susciter, je rassure ici nos partenaires sur notre détermination à mener les travaux d’exploitation et d’exploration à l’aide des moyens technologiques modernes qui protègent l’environnement, les écosystèmes et l’équilibre écologique ”, a rassuré Félix Tshisekedi.

Pour le Chef de l’État, cette manne pétrolière ne devrait seulement profiter aux investisseurs étrangers mais aussi nationaux et aux populations toute entière.

En patron du secteur, le ministre des Hydrocarbures, Didier Budimbu a pris le soin de rappeler que les estimations faites en rapport avec la production potentielle de 27 blocs pétroliers et 3 blocs gaziers pourraient arriver jusqu’à 22 milliards de barils de pétrole et 66 milliards de mètres cubes de gaz naturel.

“ Les études faites avec nos partenaires ont conduit à une estimation des ressources en hydrocarbures à hauteur de 22 milliards de barils sur l’ensemble du bassin sédimentaire et 66 milliards de mètres cubes de gaz dans le lac Kivu, ce qui suscite l’intérêt de l’industrie pétrolière et gazière ”, a fait savoir le Ministre.

La République démocratique du Congo (RDC) est un pays doté d’immenses ressources naturelles. On y trouve pratiquement toutes les ressources naturelles précieuses, depuis
une multitude de minerais – y compris des diamants, de l’or, du cuivre, du cobalt, de
la cassitérite (minerai d’étain) et du coltan – jusqu’au bois et au pétrole.

Edouard Funda

Click to comment

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

code

Site développé & hebergé par Justin Tshims

CONTACTEZ-NOUS !

Editeur-Responsable : William Albert Kalengay
Bureau : Avenue Isiro, n°28, Kinshasa-Gombe, RDC
Ref.: Ancienne ambassade de Belqique
Tél. : +243998110441
E-mail : geopolismag@yahoo.fr

Copyright © 2016 Geopolis Magazine

To Top