Société

Imbroglio au développement rural : Bienvenue Mulenda appelle à une commission spéciale pour élucider les choses

Le syndicat National de Techniciens en Développement Rural du Congo (SYNATEDERCO) a organisé hier Mardi 16 février une assemblée générale extraordinaire dite de restitution, pour faire part aux agents membres, de ce que le président de cette formation syndicale Bienvenue Mulenda qualifie d’imbroglio au secteur de développement rural. Ce dernier est créé suite à un malentendu entre le SYNATEDERCO, un agent du syndicat SIRAP Yapay Makengo et le ministre ayant en sa charge le développement rural, qui a donné lieu à l’arret de travail pendant 4 jours.

Tout en saluant la nomination du nouveau premier ministre par le président de la République, le président Mulenda avance que monsieur Yapay Makengo avec complices se sont mis, au nom des agents mais n’ayant pas qualité, à écrire une lettre insinuant que le ministre a mis fin aux Carrières de certains agents, sans brandir la liste des omis, et l’emmène au développement rural pour que les agents signent. Ce qui n’était pas fait parce que le Synatederco a refusé. << Il est question de deux services OVDA et ONHR, devenus établissements publics, mais monsieur Yapay est entré dans des services entrain de sortir les agents disant que leur travail était fini, allant jusqu’à barricader l’accès du secrétariat général pendant 4 jours. Je ne sais pas quel jour nous avons décrété la grève. Nous sommes un syndicat responsable, non pas opportuniste.>>, déclare Bienvenue Mulenda.

A lui d’ajouter : << nous avons écrit au chef de l’État, parce que les ministres ne prennent plus des décisions, d’autoriser le ministre du développement rural à mettre en place une commission neutre pour élucider celà. Nous avons été étonné, il y a 4 jours, le ministre de développement rural a écrit à l’intersyndicale du développement rural disant qu’il y a un réseau mafieux au secrétariat général qui a spolié tout le patrimoine de ces deux établissements nouvellement créés… >>, dit le président du Synatederco, avant de poursuivre que cette spoliation, selon la lettre du ministre, est l’œuvre des hauts cadres du secrétariat général au développement rural sans citer les noms des auteurs de cet acte. Pour Mulenda, il n’y a pas une liste des agents que le ministres aurait supprimé les postes de travail, ce n’était qu’une manipulation pour cacher une vérité que le ministre a lui même dévoilé.

Avec l’assentiment de tous les membres de ce syndicat, le Synatederco demande au ministère du développement rural de ne pas s’arrêter aux dénonciations, mais d’aller jusqu’au bout pour que la vérité soit connue. Cette assemblée générale extraordinaire a connu la participation d’une délégation de lIintersyndicale Nationale de l’Administration Publique (INAP).

Fiston Oleko

Click to comment

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

code

Site développé & hebergé par Justin Tshims

CONTACTEZ-NOUS !

Editeur-Responsable : William Albert Kalengay
Bureau : Avenue Syndicat, n° 315, Kinshasa-Gombe, RDC
Tél. : +243998110441
E-mail : geopolismag@yahoo.fr

Copyright © 2016 Geopolis Magazine

To Top