Politique

Imminence de la sortie du Gouvernement : FELIX TSHISEKEDI ET SAMA LUKONDE adeptes de la pholosophie du fer à repasser

L’image est puisée dans nos traditions congolaises. Beaucoup de ceux qui ont vécu dans nos villes ou villages se souviennent de nos mamans qui, après une journée de grosse lessive le samedi, se mettaient le dimanche après-midi dans le coin de la parcelle pour un repassage en règle. Elles avaient avec elles un fer en fer chauffé aux braises. Avec patience, chaque habit était pris en charge et devait être soumis au feu du fer pour non seulement être désinfecté mais aussi retrouver les lignes de son élégance, car froissé qu’il fut par un usage maximum. Quelle patience, quelle dextérité elles avaient, et si l’habit avait séché trop fort, elles usaient de l’eau prise dans le creux de la main pour humidifier la surface à repasser. Travail de précision, celui-ci prenait parfois toute l’après-midi. Donner à un habit les chances d’un autre destin, lui conférer une nouvelle chance de servir avec des atouts renouvelés, tel est la force de cette pratique qui devient une philosophie de vie quand par transposition on l’applique à la vie politique.

Depuis des jours entiers, le Président de la République et son premier ministre sont occupés à former le gouvernement de l’union sacrée, un gouvernement qui sera composé des mêmes membres de la classe politique dont la gouvernance antérieure n’a pas permis le décollage vers le développement comme y aspire tout congolais. L’opinion fut inquiète du temps que cette activité a prise au point que ces impatiences ont commencé à devenir symptomatique d’une autre crise, celle de la confiance dans ce gouvernement à venir. Il nous a fallu quelques investigations pour nous rendre compte que le Président de la République et son Premier Ministre ont appliqué cette philosophie, en se disant qu’à défaut de changer d’habit pour une nouvelle mission, nettoyons le et repassons le au fer de la conviction que sans intégrité, sans efficacité, sans cohérence, il est difficile d’obtenir des résultats . Pendant des jours entiers, le chef du gouvernement n’a fait que rappeler le critérium pour la constitution de ce gouvernement.

Ce critérium est effectivement ce fer à repasser pour que ceux qui auraient encore sur eux les bactéries de la mauvaise gouvernance, soient transformés par le feu de l’union sacrée contenu dans la vision de Felix Tshisekedi qui a rappelé à tous que s’il a rompu la coalition avec le FCC, ce n’est pas pour hypothéquer l’avenir des congolais au profit d’une criminalité organisée au sommet de l’Etat. Avec son Premier Ministre, ils savent que le matériau humain à leur disposition est perfectible comme tout homme, à condition de le soumettre à cette transformation qu’inspire la philosophie du fer à repasser.

Quand le gouvernement sera annoncé et que des figures que nous avons connu y figureront, il ne faudrait pas être offusqué outre mesure, ils sont passés par le fer de la puissance de la vertu et du bien, et ils n’auront plus l’occasion de poser des actes déviants, car le contexte est totalement changé et le Premier Ministre LUKONDE est cette main qui sait repasser avec le fer lui fournit par Felix Tshisekedi.
Le gouvernement Sama Lukonde sera là dans quelques heures et le fait même de sa formation est une prouesse politique qui mérite d’être saluée, car issu d’une majorité plus importante que celle de la défunte coalition, il avait l’obligation de sa réduction par son nombre pour diminuer le train de vie des institutions. Il a fallu pour ce faire, un travail en profondeur pour arriver au consensus qui aura été obtenu après d’âpres négociations entre la représentativité des forces en présence et les exigences d’une efficacité. Elle aura été d’un apport certain cette philosophie du fer à repasser même si par ailleurs, elle a pris un autre nom.

Adam Mwena Menji

Click to comment

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

code

Site développé & hebergé par Justin Tshims

CONTACTEZ-NOUS !

Editeur-Responsable : William Albert Kalengay
Bureau : Avenue Syndicat, n° 315, Kinshasa-Gombe, RDC
Tél. : +243998110441
E-mail : geopolismag@yahoo.fr

Copyright © 2016 Geopolis Magazine

To Top