ENVIRONNEMENT

Inondations des avenues de Kinshasa : Les dernières pluies ont révélé les failles des infrastructures routières

De nombreuses pluies se sont abattues et enchaînées depuis plusieurs semaines dans la capitale congolaise. Celle allant de la nuit du jeudi 12 au vendredi 13 mai a obligé la population kinoise vu à traverser des situations pas très commodes. De grandes artères se sont retrouvées inondées à un niveau d’eau pouvant aller jusqu’aux mollets voire jusqu’aux hanches chose qui a obligé la plus part des kinois à regagner leurs domiciles dans des conditions peu favorables.

C’est le cas de l’avenue Cabinda qui a été inondée jusqu’au point d’empêcher plusieurs véhicules de rouler convenablement, la quantité abondante de cette eau n’a pas épargné les maisons se trouvant dans les avenues qui débouchent sur cette grande artère. Les piétons quant à eux, étaient obligés de marcher dans l’eau bien qu’elle soit sale et les exposant aussi à des risques d’électrocution à cause de câbles de courant non isolés qui traînent le long des avenues.

Poids sur la tête, une vendeuse des légumes a été surprise par la pluie sur la route lorsqu’elle rentrait chez elle. “J’étais allée récupérer les légumes au camion vers le marché de Zikida. Ces légumes, je dois les vendre demain matin mais en rentrant j’ai été surprise par la pluie. Toutes les avenues qui sont de ce côté sont inondées donc je n’ai pas d’autre choix que d’entrer dans cette eau bien qu’elle soit sale si je dois m’abriter je sais pas si cette pluie prendra fin à quelle heure donc je préfère rentrer chez moi dans ces conditions”, a-t-elle expliqué.

L’avenue Kimpwanza n’a pas été non plus épargnée. “Je venais de 24 novembre je n’avais pas une autre issue pour arriver chez moi. Lorsque je suis arrivé sur Kimpwanza ma voiture a arrêté de démarrer et je me suis retrouvée coincée au milieu de la route avec tout l’eau qui m’entourait. Demain, je vais devoir emmener la voiture chez le mécanicien, une dépense que je n’avais pas du tout prévu”, a témoigné un chauffeur de taxi.

Selon plusieurs sources, la cause de toutes ces inondations à travers la ville serait l’insuffisance des caniveaux  et le non entretien des peu qui existent déjà . Les autorités congolaises sont appelées à résoudre le problème de cette population qui semble être abandonnée à son propre sort.

Damany Mujinga

Click to comment

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

code

Site développé & hebergé par Justin Tshims

CONTACTEZ-NOUS !

Editeur-Responsable : William Albert Kalengay
Bureau : Avenue Isiro, n°28, Kinshasa-Gombe, RDC
Ref.: Ancienne ambassade de Belqique
Tél. : +243998110441
E-mail : geopolismag@yahoo.fr

Copyright © 2016 Geopolis Magazine

To Top