Société

Insécurité en Ituri : Les FARDC appellent la milice Codeco à respecter leur acte d’engagement

Selon le porte-parole du secteur opérationnel des Forces Armées de la République Démocratique du Congo dans la province de l’Ituri, le lieutenant Jules Ngongo , les militaires de la Force navale en patrouille, ont, dans la nuit de dimanche à lundi, échangé des tirs avec des éléments de CODECO qui s’apprêtaient à mener des actes de tracasserie contre la population riveraine. Une information confirmée par le commandant de la base navale de ce lac, l’amiral Égide Ngoy, d’après une dépêche qui est parvenue à notre rédaction.

«On a coulé deux embarcations de CODECO avec 12 personnes à bord au large de Muvaramo, qui ont violé l’espace du lac Albert pour tracasser la population_ », a-t-il confié. Les FARDC ont considerées cet acte comme une « violation » de l’acte d’engagement unilatéral à la cessation des hostilités que la milice avait elle-même signé en présence de la délégation des ex-seigneurs de guerre dépêchée en Ituri par le président congolais Félix Tshisekedi.

« Ces éléments de CODECO ont violé l’accord unilatéral en quittant leurs positions initiales situées dans les hauteurs du littoral centre », affirme d’un ton ferme l’amiral Égide.

L’armée loyaliste appelle ainsi les leaders de ce groupe armé à la retenue pour sauver le processus de paix en cours.
« Les FARDC demandent aux chefs de la milice CODECO de respecter leur acte d’engagement unilatéral en restant dans leurs positions initiales_ », a insisté le lieutenant Jules Ngongo qui a également appelé la population à vaquer librement à ses occupations en faisant confiance aux Forces Armées.
La violation répétée de cet acte d’engagement à la paix signé par plus de 5 factions de CODECO avait conduit le mois dernier à l’exclusion de l’une d’entre elles, l’armée de libération du Congo (ALC).

Une opération musclée des FARDC avait alors été lancée contre ce groupe réfractaire dans la région d’Ezekere située à une dizaine de kilomètres à l’Est de Bunia, des opérations qui s’étaient soldées par l’anéantissement de la bande.

Djodjo Mulamba

Click to comment

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

code

Site développé & hebergé par Justin Tshims

CONTACTEZ-NOUS !

Editeur-Responsable : William Albert Kalengay
Bureau : Avenue Syndicat, n° 315, Kinshasa-Gombe, RDC
Tél. : +243998110441
E-mail : geopolismag@yahoo.fr

Copyright © 2016 Geopolis Magazine

To Top