ENERGIE

Instauration du système des compteurs à prépaiement : La SNEL invite ses abonnés à l’utilisation rationnelle de l’énergie électrique

Après l’instauration du système des compteurs à prépaiement par la Société Nationale d’Electricité (SNEL SA) à Kinshasa, des nombreux clients avaient vu la fin du calvaire des coupures. Pourtant, ce système semble montrer ses limites aujourd’hui. Dans plusieurs quartiers de la capitale congolaise, Kinshasa, les abonnés se plaignaient de plusieurs difficultés dues à l’utilisation des compteurs à prépaiement, notamment des coupures intempestives du courant électrique et la surfacturation.

« C’était vraiment bénéfique malgré la majoration des prix par rapport à leurs services. On ne savait plus l’utiliser comme l’ancien modèle. Ce qui est déplorable est que l’entreprise qui a pris en charge la distribution de l’énergie a perdu le marché », note un client de la SNEL tout en considérant que le vrai problème qui détruit l’énergie, est le système monopole. « La SNEL ne devrait plus être distributeur d’énergie dans notre pays », déclare-t-il.

D’autre part, une cliente trouve que l’utilisation du courant à l’aide des compteurs à prépaiement exige suffisamment des moyens financiers. « J’ai commencé avec la carte de 20 USD. Mais je dois vous avouer que cette carte n’a même pas fait deux semaines. Je suis allée réclamer à la SNEL où on m’a dit qu’il ne fallait pas utiliser le fer à repasser pendant des heures ni le rechaud ni le climatiseur. Pour bien utiliser ce courant, il faudrait avoir 50 ou 100 USD », explique-t-elle avant de soutenir que le courant qu’elle utilisait avant, est mieux pour la population.

Toutefois, il faut relever que le système a marché au début. La population avait le courant tous les jours et chacun gérer ses crédits énergétiques selon ses besoins. Selon le constat fait, ceux qui sont encore en mode forfaitaire, ont du courant en permanence tandis que ceux qui ont les compteurs subissent des coupures à tous moments. Face à ce constat, la SNEL SA ne reste pas muette. Elle reconnaît du moins qu’il y a un problème de distribution de l’énergie, et cela est due à la vétusté des centrales hydroélectrique et l’accroissement des agglomérations.
« Lorsqu’on place ces compteurs chez un client, il existe ce que nous appelons une police d’abonnement qui reprend les droits et devoirs du client. Et lorsque le client a le compteur chez lui à la maison, il devient responsable de la gestion de sa consommation. Et le compteur nous permet d’éviter le gaspillage », explique Bob Mbombo, conseiller en communication à la Direction Générale de la SNEL, tout en soulignant que l’impact de ces compteurs est qu’il permet une gestion rationnelle.

Pour éviter tout désagrément technique, Bob Mbombo a rappelé aux abonnés de la SNEL de toujours revenir à elle en cas de modification ou morcellement de la parcelle pour redimensionner leur équipement et leur permettre de continuer à bénéficier de l’énergie électrique. Il les a également invité à faire preuve de civisme. « Nous demandons à la clientèle de faire confiance à la SNEL qui est aujourd’hui l’unique instrument entre les mains du pouvoir pour matérialiser la vision du Chef de l’Etat, celle de l’électricité pour tous. Nous devons le sens du civisme qui est ici compris comme le respect du bien public », conscientise-t-il.

Du reste, la SNEL SA invite ses abonnés à utiliser rationnellement le courant électrique, car la plupart des abonnés utilisent leurs cartes même pendant la journée et le soir, ils déconnectent et recourent au raccordement frauduleux. La facturation en mode prépaiement est une innovation en RDC. Elle a pour objectif d’amener la population à mieux gérer l’énergie électrique.

Djodjo Mulamba

Click to comment

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Site développé & hebergé par Justin Tshims

CONTACTEZ-NOUS !

Editeur-Responsable : William Albert Kalengay
Bureau : Avenue Isiro, n°28, Kinshasa-Gombe, RDC
Ref.: Ancienne ambassade de Belqique
Tél. : +243998110441
E-mail : geopolismag@yahoo.fr

Copyright © 2016 Geopolis Magazine

To Top