securité

Interdiction des armes nucléaires : La RDC entre désormais dans l’arène des Etats parties au TIAN

En marge de la 77ème Assemblée générale des Nations-Unies (AGNU 77), la République Démocratique du Congo a ratifié le Traité sur l’interdiction des armes nucléaires (TIAN), lors d’une cérémonie de haut niveau aux Nations Unies, à New York, jeudi 22 septembre 2022. ” A mesure que le nombre de pays signant et ratifiant le TIAN augmente, la pression sur les neuf États dotés d’armes nucléaires (Ndlr : Les États-Unis, la Russie, la Chine, la France et le Royaume-Uni et trois autres États qui ont acquis depuis cette capacité, l’Inde, le Pakistan et la Corée du Nord) pour qu’ils désarment s’accroît ”, a déclaré Beatrice Fihn, Directrice exécutive d’ICAN. Avant d’ajouter : ” Le nombre croissant des Etats parties au TIAN reflète l’inquiétude grandissante de la communauté internationale face à la menace existentielle que les armes nucléaires font peser sur l’humanité ”.

En effet, ce traité historique de l’ONU, qui a été négocié en 2017, rend les armes nucléaires totalement illégales au regard du droit international. Il établit également un cadre pour éliminer les arsenaux nucléaires et répondre aux dommages permanents causés par les essais nucléaires. La RDC a déposé son instrument de ratification du TIAN dans le cadre de la semaine d’ouverture annuelle de l’Assemblée Générale des Nations Unies, à laquelle participent des dirigeants du monde entier.

La Campagne internationale pour abolir les armes nucléaires (ICAN), récipiendaire du Prix Nobel de la paix en 2017 pour son travail sur le TIAN, a félicité la RDC pour cette ratification : « À mesure que le nombre de pays signant et ratifiant le TIAN augmente, la pression sur les neuf États dotés d’armes nucléaires pour qu’ils désarment s’accroît », a déclaré Beatrice Fihn, Directrice exécutive d’ICAN. « Le nombre croissant des Etats parties au TIAN reflète l’inquiétude grandissante de la communauté internationale face à la menace existentielle que les armes nucléaires font peser sur l’humanité », a-t-elle ajouté.

Il existe aujourd’hui près de 13 000 armes nucléaires dans le monde. Les pays qui en possèdent sont les États-Unis, la Russie, le Royaume-Uni, la France, la Chine, Israël, l’Inde, le Pakistan et la Corée du Nord.

Le Conseil des Ministres de la RDC a autorisé la ratification du TIAN en mai 2022, et le Président, Félix-Antoine Tshisekedi Tshilombo, a signé une ordonnance en septembre de la même année pour l’autoriser. La ratification de la RDC fait suite à un plaidoyer soutenu de la part des organisations de la société civile congolaise, en particulier le Comité d’Appui au Développement Rural Endogène (CADRE), un partenaire d’ICAN. Le processus de ratification a été supervisé par le Ministre de la Recherche Scientifique et de l’Innovation Technologique, Me José Mpanda Kabangu.

” Grâce à la détermination des différents acteurs, la RDC entre désormais dans l’arène des Etats parties au TIAN ”, a déclaré Marhegane Godefroid, Coordinateur du CADRE, en célébrant cette action. ” La RDC se trouve dans une position plus forte pour influencer les grandes décisions pour un monde sans armes nucléaires et pour la paix universelle ”.

La RDC a participé à la négociation du TIAN en 2017, avec plus de 130 autres pays, et est devenue signataire la même année. Le dépôt de l’instrument de ratification achève son processus pour devenir un État partie.

La Campagne internationale pour abolir les armes nucléaires (ICAN) est une coalition d’organisations non gouvernementales dans cent pays – coalition qui promeut l’adhésion au Traité des Nations Unies sur l’interdiction des armes nucléaires et sa mise en œuvre. Cet accord mondial historique a été adopté à New York,  le 7 juillet 2017. La Campagne a reçu le Prix Nobel de la paix 2017, pour ses  efforts novateurs pour parvenir à une interdiction des armes nucléaires fondée sur un traité.

Dieudonné Buanali

Click to comment

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Site développé & hebergé par Justin Tshims

CONTACTEZ-NOUS !

Editeur-Responsable : William Albert Kalengay
Bureau : Avenue Isiro, n°28, Kinshasa-Gombe, RDC
Ref.: Ancienne ambassade de Belqique
Tél. : +243998110441
E-mail : geopolismag@yahoo.fr

Copyright © 2016 Geopolis Magazine

To Top