Economie

Interdit aux moins de 18 ans : Pari sportif, un jeu qui attire plus les chômeurs et certains responsables

Il est difficile de nos jours de distinguer et de départager au coup de sifflet final des matches de football ceux qui se réjouissent pour la victoire de leur équipe-chérie et ceux qui se réjouissent pour avoir gagné à un pari sportif, le nouveau gagne-pain des chômeurs en République Démocratique du Congo (RDC). Feuilles de pari entre les mains, des jeunes de +18 ans et certains responsables, regroupés autour des terrasses et bistrots de fortune qui diffusent des matches du foot européen, attendent frénétiquement, une bouteille ou pas sur la table, la fin du match pour voir s’ils ont réussi leurs paris. D’autres, smartphone en main, guettent les scores sur les applications des résultats de foot. Conscientes de l’enjeu, les sociétés de pari sportif ont aménagé dans certains quartiers de la ville des locaux, équipés des écrans de télé, où les parieurs suivent les rencontres de football. Tous les soirs, ou presque, ils affichent complet.

Nous nous sommes retrouvés dans la commune de la Gombe, centre des affaires de Kinshasa, capitale de la RDC, le mardi 03 mai 2022, plus

précisément dans le parking des galeries présidentielles, autres symboles de la capitale congolaise, où se trouve installé le kiosque d’une société de pari sportif de la place. Aux abords, il y a des papiers qui traînent à même le sol dont certains ont été déchirés avant de tomber sur le pavé par certains parieurs très mécontents d’être passés à côté du résultat, mieux de la victoire, qui allait leur permettre de remporter le jackpot.

Devant l’agent chargé d’enregistrer les paris se trouvaient plusieurs catégories de personnes frustrées qui étaient en train de déchirer avec beaucoup de regret les papiers en leur possession. D’autres, visiblement joyeuses, en train de célébrer leurs gains à côté de nouveaux parieurs. Mais qu’est-ce qui poussent les jeunes et certains responsables à s’intéresser à ce jeu de hasard ? La pub ? Le gain facile ? Le chômage de plus en plus galopant ?

Voici la réponse de Riguene Mbandu, parieur de son état, retrouvé à l’entrée de l’avenue Isiro : ”  Premièrement, je joue au loto par manque d’emploi. Deuxièmement, c’est pour tenter la chance. Si j’avais un emploi, je ne viendrai pas passer mon temps à jouer à ce jeu de hasard. Le patron de cette société de pari sportif a donné la possibilité à tout le monde de commencer le pari avec au moins 200 Francs congolais (0,10 USD). Ça dépend d’une personne à une autre.zt surtout, de la poche. Certaines personnes peuvent dépenser jusqu’à 100.000 CDF ”. A un autre de délier sa langue.

Joseph Mabanza, jeune parieur : ” Et bien moi, je joue à ce jeu pour tenter ma chance. Avec l’aide de Dieu, je peux gagner trois fois par jour, ça dépend. Moi, par jour, si je suis très joyeux, je peux dépenser 10.000 CDF (5 USD) et si j’ai beaucoup gagné ce jour-là, je peux même jouer pour 20.000 CDF (10 USD) tout en tentant ma chance ”. D’autres jouent à ce pari sportif pour nouer les deux bouts du mois. C’est le cas notamment de cet agent.

Dida Pemba, agent de Premium Loto : ” Nous jouons à ce jeu de Loto parce qu’il aide la population kinoise. L’homme blanc à créé ce jeu pour nous aider et indirectement lui-même aussi. Nous mettons toutes nos énergies et nos esprits en jouant à ce jeu, parce qu’en un rien de temps on peut devenir millionnaire si la chance peu nous sourire. Ça dépend de l’inspiration de chacun, certains parient avec 200 CDF et d’autre encore plus, voir même 100.000 CDF (50 USD) ”.

Quant à Kevin Nzita, agent de Winner Bet, rencontré à la galerie Albert, celui s’est exprimé en ces termes : ” La mise se fait à partir de 300 CDF. On parie entre deux équipes lors d’un match.

Et bien, il faudrait d’abord connaître les différentes équipes qui vont s’affronter avant de parier, pour le loisir pour certains et d’autres à la recherche de l’argent. C’est comme dans un match de football, on peut gagner tout comme on peu aussi perdre. Donc, il faut s’attendre à tout ”.

La société de jeu de loto propose plus de 860 types de paris et jeux attrayants qui comportent plusieurs rubriques parmi lesquelles, le football, le loto, le jackpot, pour ne citer que ceux-ci. Des toutes ces rubriques, celle dédiée au football est la plus sollicitée comme il est si facile de le remarquer. La RDC est un pays du football.

Propos recueillis par Bénie Mbaya

Click to comment

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

code

Site développé & hebergé par Justin Tshims

CONTACTEZ-NOUS !

Editeur-Responsable : William Albert Kalengay
Bureau : Avenue Isiro, n°28, Kinshasa-Gombe, RDC
Ref.: Ancienne ambassade de Belqique
Tél. : +243998110441
E-mail : geopolismag@yahoo.fr

Copyright © 2016 Geopolis Magazine

To Top