ACTUALITE

Interpellation de François Beya : La présidence de la République fait le point (Communiqué)

Il se raconte plein de choses dans l’opinion congolaise, concernant l’arrestation du conseiller spécial du chef de l’État en matière de sécurité, du nom de François Beya à l’agence nationale des renseignements (ANR), depuis le Week-end dernier. Jusqu’à ce Mardi 08 février 2022, tout était entendu sauf la position officielle des institutions de la République. La présidence de la République est sortie de son silence pour faire le point de la situation, à travers un communiqué lu à la chaîne nationale, RTNC, par le porte-parole du président de la République Kasongo Mwama Yamba Yamba.

Voici l’intégralité du communiqué :

La présidence de la République tient à informer la population concernant les récents événements ayant conduit à l’interpellation du conseiller spécial du chef de l’État en matière de sécurité.
Il s’agit d’une affaire relevant de la sûreté de l’État. Une matière de ce genre est de la compétence exclusive de l’agence nationale des Renseignements, ANR.

Il n’est pas dans les habitudes de ce service de communiquer de ses activités.

Toutefois, dans l’état actuel des choses, on peut affirmer que les enquêteurs disposent d’indices sérieux attestant d’agissements contre la sécurité nationale. Les enquêtes se poursuivent et les investigations s’effectuent a différents niveaux.

S’il s’avère nécessaire de communiquer davantage, le gouvernement de la République s’en chargera.

La présidence invite la population à la vigilance et à éviter de donner du crédit aux spéculations mensongères diffusées par des personnes malintentionnées dans les médias et sur les réseaux sociaux.

Les indices sont suffisamment sérieux pour donner matière à d’autres considérations du type tribal, clanique ou régionale.

Le processus démocratique amorcé dans notre pays par la première passation pacifique du pouvoir en janvier 2019 est un acquis sacré à préserver à tout prix.
Aucune tentative de déstabilisation de nos institutions démocratiques ne sera tolérée.
La population doit garder son calme et de vaquer calmement à ses occupations.
La situation est sous contrôle !

Fiston Oleko

Click to comment

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

code

Site développé & hebergé par Justin Tshims

CONTACTEZ-NOUS !

Editeur-Responsable : William Albert Kalengay
Bureau : Avenue Isiro, n°28, Kinshasa-Gombe, RDC
Ref.: Ancienne ambassade de Belqique
Tél. : +243998110441
E-mail : geopolismag@yahoo.fr

Copyright © 2016 Geopolis Magazine

To Top