Santé

Ituri : 44 enfants sont morts de la peste bubonique

UNICEF signale la mort de 44 enfants de la peste bubonique en Ituri à l’Est de la République Démocratique du Congo. L’information a été livrée le 3 septembre 2021, par la mission des nations unies en RDC, dans son compte rendu de l’actualité.

Dans ce compte rendu, l’UNICEF se dit “de plus en plus préoccupée par l’impact sur les enfants de la résurgence de la peste bubonique dans la province de l’Ituri en République démocratique du Congo”.

” De nouvelles recherches soutenues par l’UNICEF montrent que les enfants sont particulièrement exposés au risque de contracter la peste, qui, ces derniers mois, a fait un retour en force pour la première fois depuis dix ans. Les chiffres montrent que 578 cas et 44 décès ont été recensés dans la province de l’Ituri”, dit la mission des nations unies en RDC.
Les symptômes de cette maladie peuvent être des ganglions lymphatiques enflés dans l’aine, les aisselles ou le cou. D’autres symptômes peuvent aussi apparaître comme une fièvre, des frissons, des maux de tête, de la fatigue et des douleurs musculaires. La toux avec du sang, vomissements, diarrhée, nausée ou essoufflement.

Grand comme deux fois la Belgique, la province de l’Ituri, avec une superficie de 65 000 km 2 compte autour de 4 500 000 habitants.
L’Ituri est l’un des rares endroits au monde -avec Madagascar et le Pérou -où des cas de peste continuent d’être signalés. “La dernière épidémie diffère des précédentes. Des cas de peste bubonique et pneumonique, hautement infectieuse, qui se transmet d’une personne à une autre par voie aérienne, ont été enregistrés dans des zones exemptes des précédentes épidémies. Cette maladie a été signalée près de la frontière du Sud Soudan et de l’Ouganda. Les fréquents déplacements des populations et l’insécurité dans la région créent un risque de transmission transfrontalière considérable”, affirme l’UNICEF.

“Les épidémies de peste sont souvent attribuées aux mauvaises pratiques d’assainissement et d’hygiène qui attirent les rats porteurs des puces, infectant les personnes et leurs maisons. La peste est principalement transmise dans les zones rurales par les puces portées par les rats sauvages. La peste peut frapper particulièrement les familles les plus pauvres. Celles qui sont également vulnérables à des maladies comme la malaria sont particulièrement exposées”, précise encore l’UNICEF.

Patrick Ilunga

Click to comment

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

code

Site développé & hebergé par Justin Tshims

CONTACTEZ-NOUS !

Editeur-Responsable : William Albert Kalengay
Bureau : Avenue Isiro, n°28, Kinshasa-Gombe, RDC
Ref.: Ancienne ambassade de Belqique
Tél. : +243998110441
E-mail : geopolismag@yahoo.fr

Copyright © 2016 Geopolis Magazine

To Top