Société

Journée internationale des casques bleus célébrée à Goma: Bintu Keita a rendu hommage au personnel oeuvrant sous le drapeau de l’ONU

Le 29 mai de chaque année, il est célébré la journée internationale des casques bleus Instituée pour la première fois en 1948 par le conseil de sécurité de Nations Unies.

C’est une occasion de rendre hommage au personnel civil, policier, militaire et humanitaire pour sa contribution inestimable aux efforts de l’Oraganisation des Nations Unies.

C’est aussi une journée permettant également d’honorer la mémoire de presque 4200 casques bleus qui ont perdu la vie en servant sous le drapeau des nations unies, depuis 1948, dont 135 hommes et femmes l’année dernière.
Cette année la journée est placée sous le thème : ” ensemble pour la paix, le partenariat clé du progrès ” au niveau international, alors qu’au niveau national, le thème retenu c’est: ” la population, paix, progrès et importance du partenariat.”
En République démocratique du Congo précisément à Goma, la Monusco a dans le cadre de cette journée,
rendu hommage hier dimanche 29 mai aux soldats de paix déployés en RDC en général, à Goma dans la province du Nord Kivu en particulier.

Prénant la parole, le chef de l’information publique de la Monusco à Goma, Amadou ba a rappelé que le métier des armes est fait du sens du devoir et de l’esprit de sacrifice.

La cheffe de la mission onusienne en RDC Bintu Keita a honoré le travail accompli par plus d’un million de casques bleus qui œuvrent pour la paix dans le monde et a reconnu, qu’il y a encore beaucoup à faire pour restaurer la paix en RDC.

Elle l’a dit à Goma (Nord-Kivu) à l’occasion de la célébration de la journée internationale des casques bleus. Le numéro 1 de la Monusco s’est dit être fière d’avoir traverser cette crise entre le M23 et FARDC.

” Je suis fière d’avoir été à vos côtés ici à Goma, pour traverser cette crise [NDLR : accrochage FARDC-M23]. Nous avons encore beaucoup à faire pour la stabilité et la paix en RDC », a-elle souligné.

Bintou Keita et les autorités civiles et militaires de la RDC ont déposé des gerbes de fleurs en l’honneur de plus de 4 000 membres du personnel civil, policier et militaire, décédés au cours des 70 dernières années.

La résolution 2612 du conseil de sécurité de l’ONU autorise à la monusco de maintenir l’effectif à 13500 militaires, 660 observateurs militaire et officier d’état-major, 591 policiers et 1050 membres d’unités de police constituées des hommes et femmes dans le pays

Les casques bleu ont un impact tangible sur la vie des communautés qu’ils servent ils surmonte d’énormes à defis pour soutenir les personnes présent dans le conflit à travers le monde et a permis de sauver d’innombrables vie et d’apporter la paix et la stabilité à de nombreux pays, ont souligné les dirigeants de la Monusco.

Patience Lokeke

Click to comment

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

code

Site développé & hebergé par Justin Tshims

CONTACTEZ-NOUS !

Editeur-Responsable : William Albert Kalengay
Bureau : Avenue Isiro, n°28, Kinshasa-Gombe, RDC
Ref.: Ancienne ambassade de Belqique
Tél. : +243998110441
E-mail : geopolismag@yahoo.fr

Copyright © 2016 Geopolis Magazine

To Top