Société

Juste pour vivre : Les ports de la capitale à la rescousse de la population kinoise

Les ports maritimes de la ville de Kinshasa offrent à la population kinoise des petits services pouvant leur permettre de trouver quoi se nourrir et sauver leurs foyers.Parmi ces services,l’on compte le service porteur, restaurant communément appelé malewa. Associés à ces services,les vendeurs ambulants qui eux aussi s’y mettent à l’heure où la capitale n’est pas à mesure de donner le boulot à 40% de ses occupants un travail stable capable d’assurer leur sécurité alimentaire et épargner pour leurs futurs.

Nous sommes au port Liaki situé sur le boulevard poids lourds dans la commune de la Gombe à quelques mètre de la gare centrale.
Dans ce port où sont garés des baleinières commerciales ,les kinois ont créé des différents services juste pour vivre lesquels viennent à leur secours . Venant de tous les coins de la capitale à la recherche recherche des miettes pour subvenir tant soit peu à leurs besoins ,des nombreux jeunes s’échappent aux anti-valeurs et viennent se retrouver au port.

“Nous sommes ce que les autorités de l’État ont fait de nous, par manque d’un emploi stable et pour ne pas tomber dans des anti-valeurs,je viens ici à Liaki aider les commerçants, transporter pour eux moyennant un petit rien des colis des marchandises qu’elles achètent pourvu que je me retrouve moi et ma petite famille. Outre ce type de transport individuel que nous appelons matala, je suis dans un groupe des porteurs,lequel est associé au service de la manitation où nous sommes conviés pour le chargement et déchargement des différents baleinières” ,a déclaré Golba l’un des porteurs trouver en plein service sur le site.
Pour madame Anny surnommée “maman loboko” ,une vendeuse au restaurant appelé “malewa”, son service n’est pas seulement commercial qui lui permet de tirer des bénéfices mais aussi social.

” J’ai commencé à vendre ici pour répondre à deux besoins ,une économique et l’autre social. Avant je n’étais focalisé qu’à l’achat des poissons fumés dans ce port ,par là j’avais constaté que les gens qui viennent travailler ici ont besoin d’un lieu où trouver à manger. D’où est née en moi l’idée de créer un restaurant ici qui m’aiderait à vivre puis scolarisé mes enfants. Ce service nous aide moi et mes deux employées quand-même à vivre malgré qu’epargner pour des grands projets n’est pas possible”, a t-elle ajouté.

Toujours dans le même objectif,les vendeurs ambulants eux aussi viennent écouler leurs marchandises aux voyageurs.A cette occasion,pains ,jus et autres produits divers y sont vendus. ” Je suis vendeurs ambulants depuis plus de 2ans, je vends des brosses à dent , des dentifrices et autres petits articles.
Le port est un lieu idéal pour moi parce qu’ici, je suis connus et j’ai déjà mes clients pour chercher quoi me sauver la vie c’est, le lieu où je vends bien mes produits”, s’est confié à geopolis hebdo l’un des vendeurs ambulants .

D’ordinaire,les services de l’État sont affectés dans ces ports pour la régularités de services mais celà n’a pas empêché par solidarité les kinois de venir eux aussi créer. A en croire un agent de la manutetion qui a opté pour l’anonymat, “vu les conditions du pays , et pour des raisons de solidarité , nous ne pouvons pas chasser nos compatriotes qui viennent vendre, acheter ou proposer certains services pour se chercher de quoi vivre, nous nous sommes familiariser”.

Rappelons que, ces petits services d’opportunités sur ces ports sont rendus possible par le commerce maritime du trafic sur le majestueux fleuve Congo.

Poissons,bananes maïs et fufu( maniocs ) sont souvent les produits les plus importés à la capitale par les commerçants des baleinières venus des provinces de la République démocratique du Congo.

Édouard FUNDA

Click to comment

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

code

Site développé & hebergé par Justin Tshims

CONTACTEZ-NOUS !

Editeur-Responsable : William Albert Kalengay
Bureau : Avenue Syndicat, n° 315, Kinshasa-Gombe, RDC
Tél. : +243998110441
E-mail : geopolismag@yahoo.fr

Copyright © 2016 Geopolis Magazine

To Top