JUSTICE

Justice – Cour de Cassation : En homme libre, Jean Marc Kabund sera entendu de nouveau le 01 Août

Comme annoncé, Jean Marc Kabund a comparu ce jeudi 28 juillet au parquet Général près de la Cour de Cassation à Kinshasa/Gombe, accompagné des membres de son parti politique Alliance pour le changement (ACh). L’ancien Premier vice-président de l’Assemblée nationale est rentré chez lui en homme libre après cette séance d’audition, alors que la prochaine audience est fixée pour le 01 août 2022. Il était question pour lui de répondre au mandat de comparution lui adressé par le Ministère public pour être entendu sur certains de ses propos tenus lors de son point de presse du 18 juillet courant, constituant selon la Cour des faits infractionnels.

Il lui était reproché, à en croire le réquisitoire de cette juridiction pour autorisation de poursuite judiciaire émis à la chambre basse du parlement, d’offenser les institutions de la République notamment le président de la République d’un côté, et de l’autre, d’alarmer la population à travers son discours.

En venant vers la Cour, les militants du parti politique ACh ne se sont pas fatigués d’exprimer leur soutien à leur leader par des chants. Quelques uns d’entre eux ont déploré le fait que la procédure a était biaisée au niveau de l’Assemblée nationale.

“L’assemblée nationale devrait commencer par entendre l’honorable Jean Marc Kabund, mais il ne l’ont pas fait, nous demandons juste l’équité de la justice, tout ce qu’il a dénoncé se dit tous les jours ” a déclaré l’un des militants présents sur le lieu.

Trouvé sur place, le député provincial de Ensemble pour la République Mike Mukebayi justifie sa présence pour la simple raison que son parti prône la démocratie. “Ma présence ici c’est pour porter notre soutien à Jean Marc Kabund, qui est en train de dire la vérité et j’appelle tout le peuple congolais, de s’aligner derrière Jean Marc Kabund ” a-t-il déclaré.

Au sortir de l’audience, les avocats de l’ex Président a.i de l’UDPS se sont interdits de tout commentaire sur ce dossier qui du reste, est en cours d’instruction. Ils ont néanmoins rassuré du bon déroulement de l’instruction qui va se poursuivre le mardi 01 août de l’année en cours. Quelques avocats de la défense ont déploré le fait que le procureur a limité le nombre d’avocats à accéder à la salle d’audience. Ce qui est pour lui innaceptable.

Maître Gulwa Mambu avocat au barreau de Kinshasa Gombe a révélé que les faits commis à la charge denson client Jean Marc Kabund ne sont pas établis par la loi, une des raisons pour lesquelles il est rentré en homme libre à son domicile.

Il faut dire l’arrivée au Parquet près la Cour de Cassation de Jean Marc Kabund a Kabund a été assortie des scènes d’accrochage entre ses sympathisants et les éléments de la police dépêchés pour le maintien de l’ordre.

Patience Lokeke

Click to comment

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Site développé & hebergé par Justin Tshims

CONTACTEZ-NOUS !

Editeur-Responsable : William Albert Kalengay
Bureau : Avenue Isiro, n°28, Kinshasa-Gombe, RDC
Ref.: Ancienne ambassade de Belqique
Tél. : +243998110441
E-mail : geopolismag@yahoo.fr

Copyright © 2016 Geopolis Magazine

To Top