Politique

Justice : Dieudonné Kaluba Dibwa prend les rênes de la cour constitutionnelle

Nommé membre de la Cour constitutionnelle depuis le 17 Juillet 2020 par le Président de la République, Félix Tshisekedi, Dieudonné Kaluba Dibwa devient le tout premier président de cette haute institution judiciaire de la République Démocratique du Congo (RDC) sous l’ère Tshisekedi. Il remplace Benoît Mwamba qui avait démissionné de ce poste pour des raisons de convenance personnelle. Son élection a eu lieu, hier mardi 20 avril 2021, au siège de la Cour constitutionnelle à Kinshasa/Gombe.

Les enjeux

L’élection du Professeur Kaluba intervient au moment où le pays s’est engagé dans les réformes électorales et institutionnelles. Ce nouveau président de la haute instance judiciaire du pays fera donc face à de nouveaux enjeux électoraux. La tâche ne sera pas aisée pour lui car il devra assurer la régularité du processus des élections présidentielles et législatives de 2023 qui se profilent à l’horizon. Par ailleurs, il convient de rappeler que la Cour Constitutionnelle est aussi la juridiction pénale du Président de la République et du Premier Ministre. Sur ce point, il sera attendu de cette juridiction la rigueur, l’intégrité et l’impartialité.

Qui est Dieudonné Kaluba ?

Docteur en Droit Public avec la plus grande distinction depuis le 31 août 2010 à la Faculté de Droit de l’Université de Kinshasa (Unikin) et Professeur d’universités, Dieudonné Kaluba est aussi Avocat à la Cour d’appel de Kinshasa/Gombe et exerce comme Conseil devant la Cour pénale internationale (CPI).

En sa qualité de Professeur, le nouveau président de la Cour Constitutionnelle de la RDC est auteur des plusieurs publications (ouvrages et articles scientifiques) dans le domaine du Droit public et celui du Droit privé. Parmi ces publications, l’on peut citer, entre autres, ” Justice constitutionnelle en République Démocratique du Congo ”, ” Démocratie et développement au Congo-Kinshasa ”.

Alors qu’il avait 54 ans, il a rejoint la Cour constitutionnelle le 17 juillet 2020 conformément à l’ordonnance du Chef de l’Etat portant nomination des trois nouveaux juges membres de cette Cour. Ces trois juges ont donc rejoint les six autres juges pour en faire 9 membres à la Cour constitutionnelle.

Cette nomination était intervenue juste après que le Chef de l’Etat ait pris l’acte de la démission de Président Benoît Lwamba de ses fonctions à la Cour Constitutionnelle et du Conseil Supérieur de la Magistrature (CSM).

Connu du grand public à travers le procès dit “Projets de 100 jours” opposant le Ministère public à l’ancien Directeur de cabinet du chef de lEtat, Vital Kamerhe, et les deux autres co-accusés, le professeur Kaluba Dibwa faisait partie du collectif des avocats de la République dans ce procès relayé en direct par la Radio Télévision Nationale Congolaise (Rtnc), qui a vu lancien collaborateur de Félix Tshisekedi condamné à 20 ans des travaux forcés.

Né le 4 février 1966 à Mbuji-Mayi, capitale de la province du Kasaï-Oriental, Dieudonné Kaluba est aussi père de famille.

Djodjo Mulamba

Click to comment

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

code

Site développé & hebergé par Justin Tshims

CONTACTEZ-NOUS !

Editeur-Responsable : William Albert Kalengay
Bureau : Avenue Syndicat, n° 315, Kinshasa-Gombe, RDC
Tél. : +243998110441
E-mail : geopolismag@yahoo.fr

Copyright © 2016 Geopolis Magazine

To Top