Politique

Kinshasa Bopeto : La devanture de la Fikin et la 8eme rue Limete victimes des incidents stratagèmes

L’incivisme prend de plus en plus de la place dans le chef des Kinois. Dans la nuit de dimanche à lundi 23 août dernier, des personnes non autrement identifiées ont mis du feu, sur la pelouse déjà aménagée à la hauteur de 8eme rue Limete résidentiel dans le cadre de l’aménagement des espaces verts dans la capitale. Aussitôt informé, le Gouverneur de la ville de Kinshasa, Gentiny Ngobila Mbaka, s’est rendu sur place, en compagnie du Bourgmestre de la commune de Limete, Nkuli Numbi Douglas, l’autorité urbaine a d’abord suivi les explications de la coordonnatrice de l’ONG qui exécute ces travaux d’aménagement sur ce tronçon. Puis, devant la presse, le patron de la Ville de Kinshasa a condamné cet acte qu’il qualifie de sabotage des efforts déjà déployés pour rendre cette partie de la ville belle et attrayante. Gentiny Ngobila a, une fois de plus, invité les Kinoises et les Kinois au sens élevé de patriotisme et surtout de l’amour de leur ville de Kinshasa.

“Tout ce que nous faisons c’est pour l’intérêt des Congolais et des Kinois en particulier. Après mon mandat, je n’emporterai pas tout ce que j’ai pu réaliser dans la ville de Kinshasa. Ça va rester pour la population kinoise. Donc, nous avons tous intérêt à protèger les biens publics” a martelé le Gouverneur Gentiny Ngobila.
Sur place, des témoins ont affirmé avoir aperçu la nuit des gens entrain d’asperger de l’essence sur la pelouse avant de mettre le feu. Curieux cela puisse paraître, le tronçon brûlé est à quelques encablures d’un sous commissariat de la police.

Un autre acte de sabotage a été aussi enregistré devant la Foire internationale de Kinshasa -FIKIN- où la RASKIN est entrain d’embellir les abords de la chaussée, partant de la première porte jusqu’à la deuxième entrée de la FIKIN. Selon Christian Bwasi, chargé de l’embellissement de la ville au niveau de la RASKIN, des personnes non identifiées ont détruit, dans la nuit de lundi à mardi 24 août 2021, des pavés déjà posés, réduisant ainsi à zéro les efforts déjà fournis. Un acte que le patron de la ville de Kinshasa a à nouveau condamné.il sied de noter que dernièrement les poubelles placées par l’hôtel de ville sur le boulevard du 30 juin ont été également vandalisées.

Enock Issey

Click to comment

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

code

Site développé & hebergé par Justin Tshims

CONTACTEZ-NOUS !

Editeur-Responsable : William Albert Kalengay
Bureau : Avenue Isiro, n°28, Kinshasa-Gombe, RDC
Ref.: Ancienne ambassade de Belqique
Tél. : +243998110441
E-mail : geopolismag@yahoo.fr

Copyright © 2016 Geopolis Magazine

To Top