ENVIRONNEMENT

Kinshasa – Échos de nos communes : Le pont-rail ” Kabasele ” vers la Bralima menace de s’écrouler à cause du poids des immondices

” Gouverner, c’est prévoir ”, dit-on. Transformé en dépotoir par les riverains , le pont-rail ” Kabasele ”, située sur l’avenue éponyme – anciennement avenue du Flambeau – en face de la Brasserie et limonaderie de la République Démocratique du Congo (Bralima), dans la commune de Barumbu, menace de s’écrouler à cause de sa vétusté mais aussi du poids des immondices y déposer par les squatteurs. A cela s’ajoute, les constructions anarchiques érigées le long de la voie ferrée par les sans-logis et personnes nanties.

En effet, cet ouvrage d’art construit dans les années 30, à l’époque coloniale, représente aujourd’hui un danger pour la population en général et pour les automobilistes et motocyclistes en particulier qui passent en-dessous. Le Ministre d’Etat, Ministre des Infrastructures et Travaux publics, Alexis Gisaro Muvunyi et son collègue des Transports, Voies de Communication et de Désenclavement, Chérubin Okende Senga, sont appelés à contribution pour la réhabilitation et la modernisation rapide de cette infrastructure ferroviaire dans un plus bref délai à défaut de son démantèlement provisoire.

Quelques riverains, profitant du passage des reporters de Géopolis Hebdo dans cette partie de la capitale, ont lancé un S.O.S. aux entreprises sous-tutelle dont Office des Voiries et Drainages (OVD), à l’Agence Congolaise de Grands Travaux (ACGT) et la Société Commerciale des Transports et des Ports (SCTP), ci-devant gestionnaire de cet ouvrage d’intérêt général, afin qu’elles se mettent déjà à l’œuvre pour trouver une solution de déviation avant le démarrage effectif des travaux.

Notons que le pont-rail Kabasele relie l’Est à l’Ouest de la capitale congolaise, plus précisément la gare de l’aéroport international de N’djili à la place Kintambo-Magasin. Sa réhabilitation est prévu au programme d’un vaste chantier de modernisation du réseau ferroviaire de Kinshasa, en prélude de la reprise du train urbain.

Construit en 1935, c’est depuis l’année 2010 que cette voire ferrée n’est plus fonctionnelle à cause non seulement de sa vétusté mais aussi de nombreux problèmes structuro-fonctionnels dont connaissent l’ex Onatra.

Dieudonné Buanali

Click to comment

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

code

Site développé & hebergé par Justin Tshims

CONTACTEZ-NOUS !

Editeur-Responsable : William Albert Kalengay
Bureau : Avenue Isiro, n°28, Kinshasa-Gombe, RDC
Ref.: Ancienne ambassade de Belqique
Tél. : +243998110441
E-mail : geopolismag@yahoo.fr

Copyright © 2016 Geopolis Magazine

To Top