Economie

Kongo Central : Cap vers le développement

Matadi, Boma, Moanda, Mbanza Ngungu ou Kisantu, la province du Kongo Central connaît un nouveau dynamisme. Dans ses principales villes et cités, des chantiers sont ouverts ou rouverts. Après presque 5 années de turbulences, un nouvel élan est en cours, le cap est mis vers le développement de la province sous le leadership du gouverneur Atou Matubwana. Le numéro 1 de la province du Kongo Central a mis en place plusieurs projets pour la relance de l’ancien Bas-Congo. D’abord, il y a dans les pipes lines le projet de l’érection de la ville de Matadi 2. Le projet prévoit le désengorgement de la ville portuaire en construisant une nouvelle ville : dans un premier temps, 800 logements sociaux devraient être érigés. Autres projets ambitieux prévu pour la province c’est la construction de l’autoroute Moanda-Kasangulu. Voilà pour ce qui est prévu. Mais pour les projets déjà en cours de réalisation, on peut citer l’électrification de la ville de Moanda. Les démarches menées par le gouverneur Atou Matubwana pour la reprise des travaux de construction de la route Boma-Moanda. Ce projet, inscrit dans le programme 100 jours du chef de l’État est à l’arrêt depuis.
A Matadi, c’est depuis vendredi 20 août dernier que les travaux de construction du stade Lumumba ont été relancés. Ce jour-là, le gouverneur Matubwana a remis un chèque d’un million de dollars à l’entreprise Mango pour que se poursuive la construction de cette enceinte après plusieurs mois d’arrêt des travaux.
Le gouverneur est motivé à matérialiser la vision du président Félix Tshisekedi de faire du Kongo Central un pôle d’attraction, en plus d’être un pôle économique important.


Le stade Lumumba dans sa conception, répond parfaitement à cette double ambition: cette enceinte aura des salles de fêtes, des magasins, en plus d’avoir un parking souterrain de plus ou moins 70 véhicules.

Alors que le stade Lumumba a une capacité d’accueil de 20 000 places, la province a déjà acquis 27200 sièges. Aussi, la province a déjà acquis 16 800 m2 de pelouse synthétique, pendant que l’aire de jeux n’en prendra que 10 000 m2.
Toujours dans le secteur de l’encadrement de la jeunesse, et de la viabilisation de la pratique des sports au Kongo Central, un autre stade est construit à Kisantu. Le stade Mfuki, dont les travaux ont démarré, sera une belle attraction pour la cité. Il va favoriser l’encadrement de la jeunesse de Kisantu et de biens d’autres territoires du Kongo Central.

À côté de ces projets en cours de réalisation, il faut noter que la voirie dans le Kongo Central n’est pas en reste, toujours sur financement propre de la province. A Matadi, la route Bwima est en cours de bétonnage. Et le pont TRABEKA dans la commune de Matadi, à l’abandon depuis plusieurs années, est en cours de réhabilitation. “A l’arrivée du gouverneur Atou Matubwana, ce pont était totalement dégradé. Le gouverneur a jugé bon de le remettre en état”, a affirmé Bidi Ndoma, ministre provincial des infrastructures et travaux publics.
Pour juger de l’importance de ce pont, il convient de rappeler que c’est par ce pont que les véhicules passaient pour aller à Moanda, avant la construction du pont Maréchal.
Les travaux de la voirie sont tout aussi importants à Mbanza Ngungu. Dans ce territoire, 7 routes, dont l’avenue Foyer ; Lumumba ; Manianga ; Sainte Thérèse ; Des Réservoirs, sont en passe d’être bétonnées. L’entreprise Toha investment promet qu’au “mois de décembre prochain, les nouvelles routes seront livrées et Mbanza Ngungu sera transformé”, pour le plus grand bonheur des habitants de l’ancien Thysville qui affirment n’avoir “jamais vu un tel projet dans leur ville avant”.
Si toutes ces avenues sont en train d’être construites par Toha investment, l’avenue Des Réservoirs, qui va du parquet à l’Institut Supérieur Pédagogique de Mbanza Ngungu, elle, est en train d’être construite par la société Jet Bet. Cette firme utilise une nouvelle technologie sur cette avenue : la technologie du sol stabilisé. Utilisée aux Etats Unis d’Amérique, cette technologie permet un travail efficace, à moindre coût, mais en temps record. “Et le coût est extrêmement bas”, insitent les techniciens qui travaillent sur cette route.

La technologie utilisée pour la construction de la route Des Réservoirs, est en fait une expérience pilote qui sera dupliquée pour l’aménagement des routes de desserte agricole.

Désormais au Kongo Central, exit les guerres interminables. Le gouverneur Atou ne jure plus que par le travail axé sur le résultat.

Patrick Ilunga

Click to comment

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

code

Site développé & hebergé par Justin Tshims

CONTACTEZ-NOUS !

Editeur-Responsable : William Albert Kalengay
Bureau : Avenue Isiro, n°28, Kinshasa-Gombe, RDC
Ref.: Ancienne ambassade de Belqique
Tél. : +243998110441
E-mail : geopolismag@yahoo.fr

Copyright © 2016 Geopolis Magazine

To Top