Economie

L’ARCA obtient la Vice-Présidence du Comité des Autorités de l’Assurance, des valeurs mobilières et des services financiers non-bancaires des Etats membres de la SADC ( CISNA )

L’efficacité de la diplomatie congolaise a encore fait ses preuves. L’Autorité de Régulation et de Contrôle des Assurances (ARCA) vient d’obtenir la Vice-Présidence du CISNA, Comité des Autorités de l’Assurance, des valeurs mobilières et des services financiers non-bancaires des Etats membres de la SADC, en anglais Committee of Insurance, Securities and Non-banking Financial Authorities, CISNA en sigle , le jeudi 27 Mai 2021 par télé conférence qui rassemblait les institutions de ses 15 Pays Membres du CISNA que le choix s’est porté sur l’ARCA, jeune institution en charge du pilotage du processus de libéralisation du secteur des assurances en RDC, l’un des derniers marchés libéralisés et des plus stratégique qui a su faire ses preuves grâce à son management dynamique pour être partie prenante de cette plateforme de la finance au sein de la SADC.

Créé en 1998 sous le Protocole sur le Commerce, l’Industrie, la Finance et l’Investissement de la SADC, en son article 10, le CISNA a pour objectif d’harmoniser autant que possible les procédures, textes de loi des institutions financières non-bancaires ; de promouvoir les marchés respectifs des pays membres et de renforcer l’inclusion financière au sein de la zone SADC.

Le CISNA réunit les autorités des secteurs financiers non-bancaires des pays ressortissants de la zone SADC, à savoir, le régulateur des assurances, les marchés des capitaux, les fonds de pension, les placements collectifs et les intermédiaires. Le CISNA reporte au Comité des Ministres des Finances et Investissements au travers du Comité des Hauts Fonctionnaires du Trésor (Commette for Senior Treasury Officials).

Le Comité a également pour mission de promouvoir la stabilité financière en défendant de manière efficace et efficiente un processus de collaboration, d’engagement et de coordination entre les régulateurs d’institutions financières non-bancaires et autres parties prenantes.
Le CISNA compte à ce jour 15 pays membres, dont la République Démocratique du Congo/

C’est au côté du régulateur de la Namibie, qui occupera le siège de la Présidence, et de l’Iles Maurice en tant que Secrétariat Général du CISNA, que l’ARCA portera fièrement et haut l’étendard de la RDC pour un mandat de 2 ans, suivant le chemin balisé par le Chef de l’Etat, Son Excellence Felix Antoine Tshisekedi Tshilombo, Président en exercice de l’Union Africaine.

C’est une haute reconnaissance de la valeur de cette jeune institution, par ses homologues régulateurs, ainsi que de l’importance que représente le développement du marché des assurances de la RDC , nouvellement libéralisé pour la stabilité économique des pays de la SADC et dans le développement de leur marché financiers.

Cette position hautement stratégique de l’ARCA au sein de la sous-région va permettre de contribuer significativement au renforcement du dispositif de lutte contre l’évasion des primes d’assurances dans les secteurs qui sous-tendent l’économie nationale tels que les mines, les hydrocarbures, le transport, les télécoms et la santé dont beaucoup d’acteurs sont actifs au sein de la SADC, conformément au programme du gouvernement d’union nationale.

La montée en puissance des équipes du régulateurs congolais est un donc indiscutable. Pour rappel le CISNA regroupe Afrique du Sud, Swaziland, Tanzanie, Zambie, Zimbabwe, Malawi, l’Ile Maurice, Mozambique, Namibie, les, Seychelles, l’Angola, le Botswana, le Lesotho, Madagascar et la RDC.
A propos de l’ARCA…. Et rappel sur l’article 286….

Click to comment

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

code

Site développé & hebergé par Justin Tshims

CONTACTEZ-NOUS !

Editeur-Responsable : William Albert Kalengay
Bureau : Avenue Syndicat, n° 315, Kinshasa-Gombe, RDC
Tél. : +243998110441
E-mail : geopolismag@yahoo.fr

Copyright © 2016 Geopolis Magazine

To Top