Culture

Le 24 avril 2022… :Il y a 65 ans, ma ville natale, LIKASI

” Le premier festival  de Théâtre du Katanga, surnommé Challenge 1957, patronné avec bonheur par monsieur PAELINCK, alors Gouverneur de province, était clôturé, lors de grandioses manifestations, le dimanche 24 avril 1957, il y a donc 65 ans, dans la salle polyvalente du Foyer Saint Jean de la Commune de Kamalondo/Ville de Lubumbashi. Et c’est ma Ville natale de Likasi, par les Jeunes de Likasi interposés et un spectacle haut en couleur intitulé ” Bwana Matéo ” qui s’était distingué en remportant la coupe mise en compétition avec 77,3 pour cent ; et en raflant les prix de meilleures interprétations féminines et masculines. Madame KIPILI Anastasie et Monsieur MAKONGA Gabriel, les oubliés d’hier, devraient désormais être réhabilités, fêtés. Car, ils constituent les modèles… On en est arrivé à cette vaste organisation, après avoir reconnu et expérimenté, le but du théâtre : celui de rendre la vertu aimable aux hommes. C’est ainsi que des salles ont été construites partout à travers les sept Districts de la Province.

En apothéose, la salle du Théâtre de la Ville de Lubumbashi fut inaugurée en octobre 1956, à l’occasion du cinquantième anniversaire du Comité Spécial du Katanga, CSK (1900-1950) et des Sociétés telles que UMHK (1906-1956), BCK (1906-1956)… (Depuis 2007, cette unique salle de théâtre du Pays est occupée par l’assemblée provinciale du Katanga/Haut-Katanga privant ainsi toute une génération du bienfait du théâtre…) Il a fallu des heures d’apprentissage du Théâtre européen qui ont suscité des dons innés chez nos Compatriotes.

Amplifiés par la décision d’utiliser la langue de la majorité, le swahili, comme langue du théâtre… Au-delà du rire, du délassement après 8 heures de travail, les organisateurs sous le Gouverneur PAELINCK, ont compris également le gain d’utiliser le théâtre pour la récupération saine de la force par l’ouvrier soumis aux machines de production, etc.,… Le théâtre, l’art le plus éminent, a réussi sa mission à Likasi en participant activement à la consolidation de la productivité depuis sa lancée officielle par cette coupe remportée à Lubumbashi…

Je formule les vœux : que le souvenir de Madame KIPILI et de Monsieur MAKONGA ne se perde dans du sable. Pource faire, que leurs exploits soient contés de génération en génération en leur octroyant des monuments à des places publiques. Par ricochet, il faudrait sauvegarder toutes les salles de théâtre et surtout Le Théâtre de Verdure de Panda en les classant Patrimoine National…

Que le Seigneur en soit glorifié… (Extrait tiré du sixième tome ” Mon Théâtre : De l’appropriation à la création. Processus d’élaboration artistique. ” des mémoires de l’artiste Katsh Katende de Likasi/Panda, CEPROLA, Kinshasa, 2022.).

Katsh

Click to comment

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

code

Site développé & hebergé par Justin Tshims

CONTACTEZ-NOUS !

Editeur-Responsable : William Albert Kalengay
Bureau : Avenue Isiro, n°28, Kinshasa-Gombe, RDC
Ref.: Ancienne ambassade de Belqique
Tél. : +243998110441
E-mail : geopolismag@yahoo.fr

Copyright © 2016 Geopolis Magazine

To Top