TELECOMMUNICATION

Le monde à l’ère du numérique : YouTube, un réseau social qui rémunère ses utilisateurs

You Tube est l’un des réseaux sociaux les plus prisés par les internautes. Il est difficile aujourd’hui de passer à côté de cette célèbre plateforme de diffusion de vidéo. Selon le site web datareportal.com, « ce réseau social est le deuxième site web le plus visité au monde après Google en 2022 ». Il est donc un mastodonte dans le paysage Internet et reste la référence internationale pour consommer des contenus audiovisuels. Dans cet article sur You Tube, retrouvez les chiffres clés 2022 (2021), statistiques complètes, audience, fréquentation, nombre de vidéos, classement, histoire et dates clés.

Chiffres et statistiques clés

Parmi les géants du web, YouTube™ se place actuellement, révèle toujours le site datareportal.com, à la deuxième position des sites les plus visités au monde. Cependant, en février 2022, avec plus de 4,7 milliards de visites uniques par mois, Youtube™ a détrôné Google de sa première place pendant 1 mois (juin 2022). Il est vrai aujourd’hui que YouTube séduit par la diversité de ses contenus. Sur la plateforme, différents formats sont mis à la disposition des publics, notamment tutoriels, clips vidéos, dessins animés, films, courts métrages, chroniques…

D’après la page de presse de la firme, plus de 2 milliards de personnes consultent YouTube tous les mois soit 1/3 des internautes. Egalement, il est vrai que l’application mobile envahit la planète, car “il est disponible dans plus de 100 pays et traduit dans 80 langues”, renseigne le blog.youtube/press, qui note tout de même que plus de 1 milliard d’heures de vidéo sont consommées dans le monde, plus de 500 heures de contenu sont postées par minute. Le temps passé en moyenne sur la plateforme est, apprend-t-on du site similarweb.com, de 21 minutes par visite.

A en croire internetlivestats, chaque seconde, environ 96 000 vidéos sont vues simultanément. De son côté, le site web businessofapps.com fait savoir que l’application Youtube a été téléchargée plus de 5 milliards de fois, et cela même si elle est déjà préinstallée sur les appareils Android. Et « les usagers de YouTube sont mobiles dont plus de 70 % de la durée de visionnage est faite sur les écrans », rapporte mobiles brandwatch.com, et puis relativement mixtes avec 53,9 % d’hommes et 46,1 % de femmes (avril 2022).

D’après statista.com, l’Inde est le pays où il y a le plus grand nombre d’utilisateurs de la plateforme avec 467 millions, suivi des Etats-Unis qui comptent 247 millions d’utilisateurs et de l’Indonésie avec 139 millions. Concernant les résultats financiers, la plateforme You Tube est très rentable pour son acquéreur Alphabet inc. En effet, les revenus publicitaires annuels de YouTube ne cessent d’augmenter. Ils ont  presque triplé en quatre ans : en 2017, ils génèrent 8,15 milliards de dollars et ils s’élèvent à 28,8 milliards de dollars en 2021. Pour les revenus publicitaires trimestriels, ceux-ci s’élèvent à 6,9 milliards de dollars au premier trimestre 2022 ce qui correspond à « 10% du chiffre d’affaires global de Google qui s’élève à 68 milliards de dollars pour cette période », indique businessofapps.com

Que gagnent les youtubeurs ?

Les vidéastes (dits « YouTubeurs ») peuvent choisir de monétiser leurs vidéos en autorisant l’affichage de publicités avant ou pendant la lecture de la vidéo. En fait, la monétisation YouTube est un levier très pertinent utilisé par les webmarketeurs du e-commerce et les dropshippers. Selon la presse You Tube, il y a plusieurs moyens de parvenir à monétiser sa chaîne YouTube pour en tirer une rémunération. Il faut que la chaîne respecte les règles et consignes YouTube et il faut créer un compte Google Adsense. Aussi, il faut avoir au moins 1000 abonnées et 4000 heures de visionnage. Le créateur du compte doit demander à rejoindre le programme partenaire YouTube. Cependant, le salaire d’un You Tubeur qui a 1 million d’abonnés est de 3.666,67 dollars. Enfin, les tarifs explosent dès lors que le million d’abonnés est atteint. Ici la rémunération moyenne est de 3.666,67 dollars (3.128,53 euros), mais il n’est pas précisé ce qui est rémunéré pour les superstars de YouTube qui comptent plusieurs millions d’abonnés.

La rémunération des vidéastes au titre de vidéos bafouant le droit d’auteur est problématique. Aussi, YouTube signe des accords avec certains grands studios (Warner Music fin septembre 2006, puis CBS, Universal et enfin Sony en octobre 2006). Ces accords prévoient que les contenus protégés pourront être supprimés grâce à un système de filtrage, ou qu’ils pourront être diffusés gratuitement moyennant un partage des revenus publicitaires avec les ayants droit. Les ayants droit japonais, regroupés dans la Société japonaise pour les droits des auteurs, des compositeurs et des éditeurs (JASRAC), sont pour l’instant opposés à de tels accords. Ils ont demandé et obtenu le retrait de près de 30 000 vidéos. D’autres pays interdisent purement et simplement l’accès au portail.

Histoire et dates clés

En 17 ans, l’ascension de YouTube est fulgurante. Voici 12 dates qui retracent l’histoire du réseau social :

– 2005 : Date de la création de YouTube™ par Chad Hurley, Steve Chen et Jawed Karim, 3 anciens employés de PayPal ;

– 23 avril 2005 : La première vidéo « Me at the Zoo » publiée sur YouTube par Jawed Karim. Elle enregistre aujourd’hui plus de 235 millions de vues et 12 millions de likes ;

– 2006 : Google™ rachète le réseau de diffusion de vidéos pour 1,65 milliard de dollars ;

– 2007 : YouTube™ ouvre (en mai) et développe (en déc.) son système de partenariat. Les Youtubeurs partenaires reçoivent une rétribution des publicités retransmises à côté de leurs vidéos ;

– 2012 : Impossible d’être passé à côté du « Gangnam Style » de Psy ! Sa vidéo est la première à atteindre plus d’un milliard de vues en 2012 [5].2014 : Naissance du service de streaming musical de YouTube™ : Music Key [6].

– 2015 : Lancement de l’application « YouTube Gaming », un espace réservé à la retransmission de streaming de partie de jeux vidéo.

– 2015 : Déploiement de « YouTube Red » (aujourd’hui « YouTube Prémium ») offrant la possibilité via un abonnement d’accéder aux contenus sans publicité ;

– 2015 : L’arrivée de « YouTube Kids » pour les familles. L’application comprend un contrôle parental ;

– 2017 : La fonctionnalité story fait son apparition sur YouTube permettant aux créateurs ayant plus de 10 000 abonnés de produire des contenus de 15 secondes max visibles pendant 7 jours ;

– 2018: En juin, Youtube lance YouTube Premium, qui remplace YouTube Red. Parmi les options de l’offre, il est notamment possible d’écouter l’audio d’une vidéo en arrière-plan. Le service compte 50 millions d’utilisateurs en 2021 ;

– 2021 : YouTube lance en juillet son nouveau format vidéo appelé YouTube Shorts qui sont des vidéos ultra courtes de 60 secondes maximum. Les Shorts ne sont pas temporaires, contrairement aux Stories, et peuvent être visionnées sur leurs chaînes respectives à tout moment.

Djodjo Mulamba et Bénédicte Kalengay

Click to comment

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

code

Site développé & hebergé par Justin Tshims

CONTACTEZ-NOUS !

Editeur-Responsable : William Albert Kalengay
Bureau : Avenue Isiro, n°28, Kinshasa-Gombe, RDC
Ref.: Ancienne ambassade de Belqique
Tél. : +243998110441
E-mail : geopolismag@yahoo.fr

Copyright © 2016 Geopolis Magazine

To Top