INFRASTRUCTURE

Lenteur dans l’exécution de l’opération ” Zéro Trou ” à Kinshasa : L’OVD invité à passer à la vitesse supérieure dans plusieurs chantiers ouverts

” La charité bien ordonnée commence par soi-même et continue par soi-même ”, disait Alfred Capus. Une citation qui invite à penser d’abord à soi avant de s’occuper des autres. L’Office des Voiries et Drainage (OVD) a réhabilité dans un temps record l’avenue Christophe Muzungu, située dans le quartier Funa, dans la commune de Barumbu, où se trouve les sièges de ses directions nationale et provinciale dans le cadre d’une vaste opération dénommée ” Zéro Trou ”, lancée le 14 octobre 2021 par les autorités congolaises, au croisement des avenues de l’Université et Victoire dans la commune de Kalamu, afin de redorer l’image ternie de Kinshasa, capitale de la République Démocratique du Congo (RDC) et surtout, à rendre la circulation fluide en vue d’élaguer les embouteillages criants occasionnés par les nids de poules. Une fois les travaux de réhabilitation complétement terminés (construction des caniveaux en cours, Ndlr), cette avenue qui porte le nom de l’ancien gouverneur de la ville-province de Kinshasa devenu ambassadeur de la RDC au Congo-Brazzaville jouera de nouveau son rôle de raccourci et de jonction entre les avenues Flambeau, Militant et le boulevard Lumumba afin d’atteindre la gare centrale. Mais qu’est-ce qui empêche l’OVD à faire pareil dans d’autres chantiers ouverts par-ci par-là ?

En effet, Kinshasa Zéro trou, c’est l’image que devrait avoir la capitale congolaise depuis le lancement de cette opération. Il vient en appui aux autres travaux de réhabilitation de la ville de Kinshasa, à l’instar du projet Tshilejelu, ABC et Moderne Construct.

Sur terrain, en plus des chantiers oubliés dont celui du terminus des taxis au quartier Beaumarché, Lemba Sous-région, Rond-point Ngaba, entrée Kingabwa Pont-chaud, avenue Kasaï, Université-Kianza, Kambambare, Kimwenza-gare, Entrée cité Maman Mobutu, Boulevard Kapela, Rwakadingi, Wangata, Plateau, INA-Flambeau, Kabinda et Bokassa, pour ne citer que ceux-ci, il s’observe une lenteur difficile à expliquer dans certains chantiers malgré les moyens mobilisés par le Gouvernement Sama Lukonde afin de désengorger les artères principales de la capitale.

Plusieurs automobilistes, motocyclistes, patrons d’entreprises et travailleurs ayant des bureaux dans la commune de la Gombe contactés par Géopolis Hebdo se plaignent de cette situation qui a trop durée. Il en est de même des vendeurs et commerçants de l’avenue Commerce qui n’arrivent plus à temps en ville pour leurs affaires. En un mot comme en mille, ils ont tous invité l’OVD à passer à la vitesse supérieure. Avec l’espoir que leur cri d’alarme n’est pas tombé dans les oreilles des sourds.

Il sied de rappeler que l’Exécutif national avait évalué à l’époque ce projet, initiative du Chef de l’État Félix Tshisekedi, à 32 millions USD pour la réhabilitation (la réhabilitation partielle, la réhabilitation des sections abîmées, le bétonnage dans certaines sections, le curage des caniveaux mais aussi, la construction et ainsi que la réparation des caniveaux) de 85,99 Kilomètres. La province ciblée, c’est la ville de Kinshasa à travers ses 4 districts. La phase générique de ce projet consiste à réhabiliter 39 kilomètres avec 19 artères. La deuxième phase portera sur 46 kilomètres, 43 avec 27 artères.

Tous ces travaux sont coordonnés par la Direction Générale de l’OVD. La supervision et l’exécution est assurée par la Direction provinciale de Kinshasa. Le contrôle, de son côté, est réalisé par le Bureau technique de contrôle (BTC).

Dieudonné Buanali

Click to comment

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

code

Site développé & hebergé par Justin Tshims

CONTACTEZ-NOUS !

Editeur-Responsable : William Albert Kalengay
Bureau : Avenue Isiro, n°28, Kinshasa-Gombe, RDC
Ref.: Ancienne ambassade de Belqique
Tél. : +243998110441
E-mail : geopolismag@yahoo.fr

Copyright © 2016 Geopolis Magazine

To Top