Non classé

Les carburants de nouveau disponibles à la pompe : Félix Tshisekedi se félicite du dénouement de la crise : Le Gouvernement Sama Lukonde invité à réduire sensiblement la pression sur le Trésor public et les revenus des entreprises tant publiques que privées

Comment mettre fin à la perturbation du marché intérieur des produits pétroliers dans la capitale congolaise et dans le Congo profond ? Cette question qui taraude les esprits, a été au centre de la 68ème réunion du Conseil des Ministres du Gouvernement de la République. Bien que conséquence logique du conflit russo-ukrainien sur le marché mondial, le Président de la République, Félix-Antoine Tshisekedi Tshilombo, a chargé le Gouvernement de la République à mener de nouvelles actions afin de réduire sensiblement la pression sur les finances publiques et sur les revenus des entreprises tant publiques que privées, tout en garantissant la disponibilité du carburant aux consommateurs à la pompe.

Avant de s’envoler pour le centre du pays afin d’y lancer des grands travaux d’intérêt général, le Président de la République, Chef de l’Etat, Félix-Antoine Tshisekedi Tshilombo, a présidé en visioconférence, la 68ème réunion du Conseil des Ministres du Gouvernement de la République, le vendredi 09 septembre 2022.

Cinq (5) points ont constitué la charpente de l’ordre du jour, à savoir :

  1. Communication du Président de la République, Chef de l’Etat ;

II. Points d’informations ;

III. Approbation d’un relevé des décisions du Conseil des Ministres ;

  1. Examen et adoption des dossiers ;
  2. Examen et adoption des textes.

S’agissant de la communication du Chef de l’État, Félix Tshisekedi, qui a gravité essentiellement autour de la perturbation du marché intérieur des produits pétroliers, face à la perturbation de l’offre du carburant particulièrement à

Kinshasa, conséquence du conflit russo-ukrainien sur le marché mondial, le Président de la République a chargé le Gouvernement de la République à mener de nouvelles actions afin de réduire sensiblement la pression sur les finances publiques et sur les revenus des entreprises tant publiques que privées, tout en garantissant la disponibilité du carburant aux consommateurs à la pompe.

Ces actions consistent, notamment, à :

1) Renforcer le rôle moteur de la Société Pétrolière Nationale dans la sécurité des approvisionnements du pays (Sonahydroc) ;

2) Remettre la Société Congolaise des Industries de Raffinage (SOCIR) dans sa fonction première de raffinage du pétrole brut lourd et léger ; 3) Nettoyer sans complaisance, la structure des prix, et ce, dans les plus brefs délais, et enfin ; 4) (Re)qualifier les fonctions et la gestion du Stock stratégique et du Stock de sécurité.

Dans la foulée, le Président Tshisekedi a rappelé que le Stock stratégique devait être reconstitué en nature et garantir un approvisionnement du marché national pendant soixante jours (60), lors d’une période de crise comme celle-ci. Le Premier Ministre Jean-Michel Sama Lukonde Kyenge a été chargé de s’assurer que toutes les dispositions et

actions sont prises afin de résorber cette situation de rationnement de carburant à la pompe avant le prochain Conseil des Ministres.

Invité spécialement à prendre la parole sur cette question qui touche à son secteur, le Ministre des Hydrocarbures, Didier Budimbu, a rassuré le Conseil de la levée de la mesure de contingentement dans la distribution du carburant qui frappait la ville de Kinshasa depuis quelques jours. ” Cette décision salvatrice fait suite aux efforts déployés par le Gouvernement pour accélérer l’approvisionnement de la zone Ouest du pays ”, a-t-il déclaré. Avant d’ajouter : ” Les prochaines livraisons attendues arrivent plus tôt que prévu initialement, permettant ainsi un retour à la normale quant au volume de carburant disponible à la pompe ”.

C’est donc une bonne nouvelle pour les consommateurs de Kinshasa qui étaient affectés par cette difficulté conjoncturelle qui vient de trouver son dénouement. Et le Gouvernement maintient ses efforts pour maîtriser les effets des chocs exogènes résultant notamment de la guerre en Ukraine.

Le Ministre des Hydrocarbures a conclu son propos en rappelant qu’une série de mesures est en cours d’implémentation pour renforcer davantage le système d’apprivoisement du pays en gasoil, essence, kérosène, Jet A1 et le pétrole, tout en préservant au maximum le pouvoir d’achat de la population. Ouf de soulagement donc pour les consommateurs de l’or noir et ses dérivés que nous sommes mais pour combien de temps encore ?

Dieudonné Buanali

Click to comment

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

code

Site développé & hebergé par Justin Tshims

CONTACTEZ-NOUS !

Editeur-Responsable : William Albert Kalengay
Bureau : Avenue Isiro, n°28, Kinshasa-Gombe, RDC
Ref.: Ancienne ambassade de Belqique
Tél. : +243998110441
E-mail : geopolismag@yahoo.fr

Copyright © 2016 Geopolis Magazine

To Top