Economie

Les finances publiques : Projet de Loi portant reddition des comptes pour l’exercice 2021 adopté

Au cours de la dernière réunion du conseil des ministres présidé le vendredi dernier par le Président de la république, Félix Tshisekedi, le gouvernement a adopté le Projet de Loi portant reddition des comptes pour l’exercice 2021 qui a été présentée par la vice-ministre des finances O’Neige Nsele. Voté en équilibre tant en recettes qu’en dépenses à 16.621,58 milliards de CDF, le Budget du Pouvoir Central arrêté au 31 décembre 2021 a indiqué 15.728,98 milliards de CDF des recettes mobilisées, soit un taux de réalisation de 94,63% et 16.061,06 milliards de CDF des dépenses exécutées, soit un taux d’exécution de 96,63% par rapport aux prévisions.

En somme, le solde du Budget Général déficitaire de l’ordre de 332,08 milliards de CDF a été couvert par le financement sain (non monétaire) en concurrence de 97,05%, la partie résiduelle du déficit, soit 2,95%, étant couverte par la synthèse bancaire.

Toutefois, le gouvernement central n’a pu décaisser que 59 331 015 094 de CDF (28 millions USD au taux budgétaire moyen annuel de 2085 FC le dollar américain) pour les investissements publics sur ressources propres alors que les prévisions linéaires à fin avril 2022 étaient de l’ordre de 846 084 121 889 de CDF (405,7 millions USD), soit un taux d’exécution de 6,9%, indiquent les états de suivi budgétaire de la Direction des politiques et programmation budgétaire.

Parmi les rubriques qui n’ont connu aucun décaissement de fonds au cours des quatre premiers mois de cette année 2022, il y a : Acquisition d’équipements éducatif, culturel et sportif ; Acquisition d’équipements industriels et électriques ; Acquisition d’équipements de construction ; Acquisition d’équipements photographiques, filmographiques ou de vidéo ; Acquisition d’équipements militaires ; Acquisition bâtiments ; Construction d’ouvrages hydrauliques, hydro-électriques ; Construction de routes et pistes, ponts, ports, aéroports et rails ; Constructions diverses ; Réhabilitation et réfection d’ouvrages et édifices ; Réhabilitation et réfection d’ouvrages hydrauliques et hydro-électriques ; Prise de participation dans des entreprises privée ou partiellement publique.

Les investissements sur ressources propres du gouvernement sont prévus pour 2 538 252 365 667 de CDF (1 milliard 217 millions USD) pour l’ensemble de l’année 2022.

Djodjo Mulamba

Click to comment

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Site développé & hebergé par Justin Tshims

CONTACTEZ-NOUS !

Editeur-Responsable : William Albert Kalengay
Bureau : Avenue Isiro, n°28, Kinshasa-Gombe, RDC
Ref.: Ancienne ambassade de Belqique
Tél. : +243998110441
E-mail : geopolismag@yahoo.fr

Copyright © 2016 Geopolis Magazine

To Top