Politique

Les warriors investis : Sama Lukonde, l’heure a sonné !

Après de multiples tractations et plusieurs jours d’attente, le tout premier gouvernement de la République sous l’ère de l’Union sacrée de la Nation a été investi Lundi 26 Avril 2021 par les députés nationaux réunis en plénière. Une première dans l’histoire des questions parlementaires en RDC, le Gouvernement Sama Lukonde est investi le jour même de la présentation du programme par le premier ministre. Ceci témoigne au plus haut point la nécessité et l’urgence qu’il y avait de voir cette équipe dite des warriors (Guerriers) se mettre rapidement au travail pour s’attaquer aux défis majeurs du pays. Comme un seul homme, les élus du peuple, par une majorité écrasante, ont adopté l’ambitieux programme d’actions gouvernementales présenté par Jean-Michel Sama Lukonde. L’heure a donc sonné pour les warriors et le compte à rebours est déclenché. Place à présent au travail, Kisalu Mebanda, disait le Président de la République Félix Antoine Tshisekedi Tshilombo.

Les axes du programme Sama Lukonde

Dans son brillant exposé, le premier ministre Jean-Michel Sama Lukonde a présenté aux élus du peuple un programme d’actions gouvernementales basé sur 15 piliers importants regroupés en quatre grands secteurs de la vie nationale.

 

Le Premier secteur épinglé par le premier ministre est celui basé sur la Politique, la justice et l’Administration publique. Ce secteur comprends quatre grands piliers tels que la pacification du pays, le renforcement de l’autorité de l’État, la participation au leadership et à la consolidation de la paix, la lutte contre la corruption et les crimes économiques. Le deuxième secteur évoqué par le chef de l’exécutif national, est l’économie et les finances. Ici, des piliers tels que l’amélioration de la gouvernance ; l’amélioration du climat des affaires ; la diversification de l’économie sont envisagés.

Le troisième secteur visé par Sama Lukonde est la Reconstruction du pays. Il a comme piliers importants, la modernisation des infrastructures de base, la promotion et le développement de nouvelles technologies de l’information et de la communication et la lutte contre changement climatique. Le quatrième secteur de la vie nationale enfin est le social. Et sous cet angle, le premier ministre et son gouvernement entendent améliorer les conditions sociales et le logement, développer le secteur de l’eau et de l’électricité ; assurer la lutte contre la pauvreté ; l’autonomisation de la femme et la promotion des jeunes et enfin la construction des centres sportifs.

A travers ce programme, le premier ministre Jean-Michel Sama Lukonde a clairement affiché les ambitions de tout mettre en œuvre pour répondre aux besoins de la population. Il a promis particulièrement de s’attaquer aux questions sécuritaires à l’Est du pays. Tout en se disant déterminé à mettre fin aux discours afin de passer rapidement à l’action, le chef de l’exécutif national, a annoncé qu’aucune option ne sera exclue, y compris la proclamation de l’état d’urgence dans les Zones attaquées par les forces négatives. Il sera procédé au remplacement de l’administration civile par une administration purement militaire pour plus d’actions sur le terrain, a-t-il laissé entendre.

 

Sama Lukonde a aussi annoncé une série des réformes dans le secteur de sécurité en vue de renforcer la défense du territoire national. Il a promis de veiller aux conditions de vies des militaires et policiers. Il sera mis sur pied une politique de défense qui visera à anticiper, protéger et intervenir. “nous sommes une Nation Forte, nous devons avoir une armée et une police capable de nous amener à cette vocation”, a dit le premier ministre Jean-Michel Sama Lukonde.

Sur le plan économique, le premier ministre Jean-Michel Sama Lukonde a mis un accent particulier sur la diversification de l’économie nationale. Toutes les actions à mener viseront la redynamisation de tous les secteurs de la vie Nationale notamment l’agriculture.
Ce secteur deviendra un secteur pourvoyeur d’emplois en RDC, a laissé entendre le premier ministre Jean-Michel Sama Lukonde qui n’entend plus espérer qu’au seul secteur minier. Il veut à tout prix se focaliser aussi sur la pêche et l’élevage pour assurer le développement du pays. Il promet de mettre en œuvre des mécanismes internes pour la promotion du secteur agricole sur l’ensemble du territoire national.

Le gouvernement a lancé par ailleurs un plan de développement rural intitulé “A chacun son toit et son champ”, qui consiste à lutter contre l’exode rural que connaît actuellement la République Démocratique du Congo.

Le gouvernement, selon Sama Lukonde, devra promouvoir le secteur minier. D’où la mise sur pied d’un programme qui vise à redynamiser le secteur minier, à lutter contre le bradage des ressources minières, de mettre en œuvre une stratégie d’une chaîne de valeur des produits miniers.

Élections en 2023 : Les assurances de Sama Lukonde

Sous l’angle des élections, le premier ministre a rassuré les élus du peuple que lui et son gouvernement, veilleront à l’organisation des élections à tous les niveaux en 2023. Il a annoncé sa détermination de parachever les réformes électorales telles que voulues par le Chef de l’État. Il n’est donc nullement question de vouloir conditionner la tenue des prochains scrutins au recensement.

Au sujet justement de ce recensement général de la population, Sama Lukonde a souligné qu’il sera mené sans ambages et que tous les moyens seront mis en œuvre pour cette fin.

La promotion de l’État de droit au rendez-vous

Le premier ministre Jean-Michel Sama Lukonde promet dans son programme d’actions gouvernementales, de renforcer et de promouvoir l’Etat de droit en RDC, afin de garantir une justice équitable pour tous les citoyens. Il a promis de poursuivre le processus d’installation des juridictions sur l’ensemble du pays.
Le gouvernement s’activera à améliorer les conditions de travail des magistrats. A cet effet, une lutte sans merci sera engagée contre la corruption dans le secteur de la justice. Dans ce chapitre, Sama Lukonde annonce la mise sur pied d’une administration publique efficace, d’où la nécessité d’initier des politiques publiques innovantes. “Il s’agit notamment de veiller au rajeunissement de l’administration publique. Le gouvernement s’engage à améliorer les conditions sociales des agents et fonctionnaires de l’État”, a laissé entendre Jean-Michel Sama Lukonde.

La gratuité de l’éducation, une mesure à renforcer

Déclarant avoir déjà pris connaissance des difficultés rencontrées dans la mise en œuvre de la gratuité de l’éducation, Jean-Michel Sama Lukonde a promis de tout mettre en œuvre pour rendre effective cette mesure en s’attaquant aux anti-valeurs qui bloquent la réforme.
Le chef de l’exécutif national a par ailleurs annoncé la réforme du SECOPE ( Service de contrôle et paie des enseignants) et sa restructuration pour une bonne gestion du secteur de l’éducation et une bonne prise en charge des enseignants par l’État congolais.

Il a aussi annoncé une série des mesures pour améliorer la qualité du système de santé en RDC. Un régime de sécurité sociale universelle sera également mis en place.
Signalons par ailleurs que tous les secteurs de la vie nationale ont donc été passés au peigne fin par le Premier ministre Jean-Michel Sama Lukonde qui affiche des ambitions claires de répondre aux attentes de la population. L’heure a donc sonné et il revient aux warriors de se mettre rapidement au travail.

Théodore Ngandu

Click to comment

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

code

Site développé & hebergé par Justin Tshims

CONTACTEZ-NOUS !

Editeur-Responsable : William Albert Kalengay
Bureau : Avenue Syndicat, n° 315, Kinshasa-Gombe, RDC
Tél. : +243998110441
E-mail : geopolismag@yahoo.fr

Copyright © 2016 Geopolis Magazine

To Top