Politique

Liberté de la Presse en RDC : Des professionnels des médias sensibilisés sur la lutte contre la désinformation

Dans le cadre de la journée nationale de la presse célébrée depuis le 22 Juillet 2021, l’Union nationale de la Presse du Congo (UNPC), a organisé Jeudi 29 Juillet 2021, à Africana Palace hôtel, un atelier à l’intention des professionnels des médias issus de différents organes de presse de la capitale. Cet atelier a eu pour thème : “Comment combattre la désinformation ?”.

A l’ouverture des travaux de cet atelier, le Président national de l’UNPC a retracé l’histoire de la presse congolaise marquée par la promulgation de l’ordonnance-loi du 22 juillet 1981, date restée historique pour la République Démocratique du Congo. Gaby Kuba a, d’entrée de jeu, remercié le ministre de la communication et médias pour son soutien à l’organisation de cet atelier. Il s’est par ailleurs réjouis de la volonté du Chef de l’Etat, le Président Félix Antoine Tshisekedi Tshilombo de faire de la presse un véritable 4ème pouvoir.

Parlant du thème choisi pour cet atelier, Gaby Kuba a laissé entendre que la désinformation constitue aujourd’hui un fléau dans le monde de la presse en RDC. Pour lui, la vraie information contrôle la désinformation mais ce que beaucoup constatent est la pauvreté du contenu. La désinformation a pris de plus en plus la place de la vraie information et elle est utilisée pour protéger certains intérêts ou certains individus.

Dans son mot d’ouverture de ces assises, le ministre de la communication et médias Patrick Muyaya, a laissé entendre que cette activité est une manière pour l’UNPC de contribuer à la lutte contre le fléau de la désinformation. Pour lui, la seule manière pour aussi combattre la désinformation, c’est de rendre l’information disponible. “C’est pour ça nous avons fait de la Loi d’accès à l’information notre priorité. Si nous garantissons l’accès l’information, tout le monde peut-être en mesure d’accéder à la vraie information “, a déclaré Patrick Muyaya.

Notons que cet atelier d’une journée seulement, a connu quatre interventions importantes. Le premier intervenant, le procureur général près le parquet général de Kinshasa/Matete, Sylvain Kaluila, a consacré son exposé sur : “La désinformation est-ce un délis ?”. Le deuxième intervenant en l’occurrence, le Chef de service adjoint de l’Inspection générale des finances (IGF), Victor Batubenga, a quant à lui centré son exposé sur la certification des informations de l’IGF. Les professeurs Jean-Chrétien Ekambo et Lino Pungi ont respectivement tablé sur comment lutter contre la désinformation à l’heure des NTIC et dans un contexte des rivalités.

Théodore Ngandu.

Click to comment

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

code

Site développé & hebergé par Justin Tshims

CONTACTEZ-NOUS !

Editeur-Responsable : William Albert Kalengay
Bureau : Avenue Isiro, n°28, Kinshasa-Gombe, RDC
Ref.: Ancienne ambassade de Belqique
Tél. : +243998110441
E-mail : geopolismag@yahoo.fr

Copyright © 2016 Geopolis Magazine

To Top