Culture

Mandature de la RDC à l’UA dans le domaine de la culture /Félix Tshisekedi : “la RDC organisera deux grands prix d’incitation à la créativité.”

Pour marquer dune pierre blanche, la mandature culturelle du Chef de lEtat et Président en exercice de lUnion Africaine, Félix-Antoine Tshisekedi Tshilombo, la présidence de la république a organisée une cérémonie ce samedi grand moment de ferveur culturelle. 27 février 2021 à la salle des spectacles du palais du peuple. Une cérémonie qui aura magnifié lexcellence et porté aux nues le potentiel culturel congolais et africain. Une cérémonie où les opérateurs politiques et culturels ont partagé ensemble ma vision de la renaissance africaine dont Félix-Antoine Tshisekedi est dorénavant porteur.

A cette occasion, le président de lUnion africaine a pris le soin décrire son plan daction axée sur la vision panafricaine dune Afrique intégrée, prospère et pacifique. Sinscrivant dans lobjectif de mettre en oeuvre le premier Plan décennal de mise en uvre de lagenda 2063 de lOrganisation panafricaine, Felix Tshisekedi sest décidé de placer son mandat sous le signe dune « Union Africaine au service des peuples ». Cette sous-thématique procède de sa réelle volonté de mettre lOrganisation continentale « à la portée du citoyen africain pour quil sen approprie et lutilise comme un instrument incontournable dans son développement individuel et collectif ».

Dans son speech, le président congolais a mis une emphase particulière sur la renaissance du continent qui, daprès lui, devrait résulter de leffort de ses fils et filles qui ne doivent être mis en marge des chantiers de linnovation, car, a-t-il dit, « cest de ce capital humain que jaillira le génie de demain capable dinventer des solutions adaptées aux équations de notre propre devenir ». Doù son appel aux créateurs africains, toute discipline confondue, pour quils se dotent dun civisme panafricain. « Je leur demande de prendre conscience de leur rôle irremplaçable dans la construction de lAfrique, de ses communautés régionales et de chacun de ses Etats », a-t-il lancé en guise dexhortation.

Par ailleurs, Félix-Antoine Tshisekedi sest déclaré en faveur de la reconstruction de la mémoire du passé, de la promotion de la conscience historique de lAfrique et de sa diaspora, de la réhabilitation de son patrimoine, de ses archives, de ses traditions et ses vestiges, mais aussi, de ses propres langues. Tout en promettant dapporter une contribution décisive au développement du potentiel culturel africain en assurant notamment la mise en uvre de la Charte de la Renaissance Africaine via lobtention des dernières ratifications, encore en souffrance, des Etats membres. Dans le même ordre didées, il a proposé que 1% des budgets nationaux des Etats affiliés soit affecté au développement des industries culturelles et à la recherche scientifique et technologique.

Sur la même lancée, le Président en exercice de lUA pense capitaliser sa participation aux évènements internationaux pour mener un plaidoyer assidu en vue dassurer la promotion de la culture, des arts et du patrimoine tout en étant en phase avec lagenda de la conversion et dannulation des dettes publiques.

Pour ce qui est de la part de la RDC dans le renforcement de la créativité africaine, il a annoncé lorganisation, cette année, de deux Grands Prix dincitation à la créativité, lun de portée africaine destiné à honorer les talents du continent et lautre, dessence purement nationale, assurera la promotion du livre et de la lecture. Outre cette organisation, Kinshasa abritera prochainement une Conférence sur le Patrimoine et le Musée de lAfrique, en plus de trois autres manifestations denvergure attendues portant sur lillustration des arts et savoir-faire endogène, ainsi que sur les innovations technologiques locales. Il sagit du Festival panafricain de la ville de Kinshasa, du Festival Amani et du Festival Rumba Parade. Un autre projet consacré à la lecture des enfants par les bandes dessinées pour une meilleure connaissance de lhistoire africaine a également été évoquée.

Loin dêtre exhaustif dans lénumération de ses actions au plan culturel, Félix-Antoine Tshisekedi a réitéré son engagement à répondre au besoin récurrent du peuple africain, celui de vivre dans un environnement apaisé. Et à ce titre, il a annoncé la tenue prochaine dun Colloque international sur la paix et la sécurité en Afrique. « Il est temps que lAfrique puisse sinterroger sur les causes de ses guerres endémiques », a-t-il indiqué, convaincu de lopportunité de ces assises devant contribuer à la mise en action dun Plan daction ambitieux et réaliste, de sorte à permettre au continent de se rallier, enfin, à la culture de la paix, de la justice et de la démocratie.

Djodjo Mulamba

 

Click to comment

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

code

Site développé & hebergé par Justin Tshims

CONTACTEZ-NOUS !

Editeur-Responsable : William Albert Kalengay
Bureau : Avenue Syndicat, n° 315, Kinshasa-Gombe, RDC
Tél. : +243998110441
E-mail : geopolismag@yahoo.fr

Copyright © 2016 Geopolis Magazine

To Top