Politique

Meurtre de l’étudiant de l’UNIKIN : Gentiny Ngobila Compatit et s’y imprègne pour que justice soit faite

Le meurtre dHonoré Shama Kwete, étudiant de deuxième année de graduat en Sciences de l’Information et de la Communication de l’Université de Kinshasa, tué par un policier, samedi 24 juillet dernier par balle, a fait coulé beaucoup de salives.

C’était le lundi 26 juillet 2021, qu’une masse des étudiants a pris la direction de Rond point Ngaba, chantants et marchants en revendiquant au sujet de cet incident entre le policier et l’étudiant Victime afin que justice soit faite.

Le Gouverneur de la Ville de Kinshasa, Gentiny Ngobila a reçu lundi 26 juillet 2021, dans son cabinet de Travail, la délégation des étudiants conduite par le Président national des étudiants du Congo, accompagné du Coordonnateur des étudiants de l’UNIKIN.

Les échanges se sont articulé autour de l’assassinat de Honoré.

D’un côté, les délégués des étudiants ont sollicité de la part de Gentiny Ngobila son implication totale dans cette affaire afin que le policier auteur de cette bavure réponde de ses actes dévant la justice. D’ajouter que la famille de l’étudiant disparu soit dédommagée.

De l’autre côté, le Premier Citoyen de Kinshasa, Gentiny Ngobila promet d’effectuer une visite dans la famille de l’étudiant tué, et en a appelé au calme et aux étudiants de cesser de s’adonner aux actes de vandalisme.

Pour rappel, selon le témoignage recueilli auprès de sa collègue de classe, témoin oculaire de l’incident, le premier policier venant vers eux lors de leur tournage de la pièce du théâtre, dans le cadre d’un TP de Cinéma, accompagné de leur assistant, leur a demandé de brandir un document qui leur autorisait de filmer. Selon elle, n’ayant pas de document officiel, ils se sont engagés de lui donner l’argent pour qu’il les laisse continuer leur tournage.
” Quelques minutes après nous avions aperçu un notre groupe de policier venant vers nous, et ont arrêté notre assistant. Nous nous sommes dirigés vers leur sous-ciat pour solliciter la liberté de notre assistant. Puis, leur chef nous dit de quitter le lieu sinon il ordonnerait à ses assujettis de tirer sur nous, à cause de notre résistance, la première balle a été tiré au sol, et la seconde fois, c’était sur notre camarade de classe Honoré” ,témoigne son condisciple de l’auditoire, dans un forum des étudiants de l’UNIKIN, de G2 SIC.

Enock Issey

Click to comment

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

code

Site développé & hebergé par Justin Tshims

CONTACTEZ-NOUS !

Editeur-Responsable : William Albert Kalengay
Bureau : Avenue Isiro, n°28, Kinshasa-Gombe, RDC
Ref.: Ancienne ambassade de Belqique
Tél. : +243998110441
E-mail : geopolismag@yahoo.fr

Copyright © 2016 Geopolis Magazine

To Top