AGRICULTURE

Opérationnalisation du Registre des Coopératives agricoles : Félix Tshisekedi pour l’exécution du décret portant désignation de l’autorité administrative

” Il est aujourd’hui un impératif de rendre pleinement opérationnel le Registre des Sociétés Coopératives sur toute l’étendue du territoire national”, a déclaré le Président de la République, Félix Tshisekedi, dans sa communication tenue lors de la dernière réunion du Conseil des ministres qui a eu lieu le vendredi 19 août dernier à la cité de l’Union Africaine, à Kinshasa, capitale de la République Démocratique du Congo. Pour ce faire, il a demandé au Premier Ministre, Jean-Michel Sama Lukonde, de s’assurer de la prise de l’Arrêté interministériel du Ministre d’État, Ministre du Développement Rural ainsi que du Ministre des Finances pour l’exécution du Décret N°20/007 portant désignation de l’Autorité administrative chargée de la tenue du Registre des Sociétés Coopératives répertoriées sur notre territoire en vue d’une opérationnalisation en septembre prochain.

Tout en rappelant sa communication faite durant la 45ème réunion du Conseil des Ministres, tenue le 18 mars 2022, au cours de laquelle il avait souligné la nécessité pour le Gouvernement de soutenir l’émergence d’une filière agricole nationale afin de matérialiser sa vision de la revanche du sol sur

le sous-sol, le Président de la République a martelé sur l’urgence de mettre en place ce registre qui permettra d’appuyer efficacement les activités agricoles dont la contribution est d’une importance capitale dans l’accélération de la croissance économique du pays.

A en croire le Président Tshisekedi, l’un des éléments contributeurs à la promotion de produits agricoles locaux est la signature, par le Premier Ministre en date du 9 mars 2020,

du Décret N°20/007 portant désignation de l’Autorité administrative chargée de la tenue du Registre des Sociétés Coopératives répertoriées sur notre territoire. Ce Registre a pour vocation de recevoir les immatriculations des sociétés coopératives afin de leur permettre d’acquérir la personnalité morale adaptée à leur statut.

Cependant, la non-application effective des dispositions de ce Décret constitue, rapporte le porte-parole du gouvernement et ministre de communication et médias, une entrave à l’inclusion financière ainsi qu’à l’accès aux financements des banques et institutions financières des couches les plus vulnérables de la population qui s’organisent en sociétés coopératives notamment dans le secteur agricole.

Outre les obstacles à leur intégration dans le tissu économique congolais, le retard pris dans l’opérationnalisation dudit Registre handicape, constate le Chef de l’Etat, également les efforts de transparence et de bonne gouvernance menés au bénéfice des coopératives minières, particulièrement pour celles qui exercent leurs activités dans des zones du pays où sévissent des groupes armés.

Djodjo Mulamba

Click to comment

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

code

Site développé & hebergé par Justin Tshims

CONTACTEZ-NOUS !

Editeur-Responsable : William Albert Kalengay
Bureau : Avenue Isiro, n°28, Kinshasa-Gombe, RDC
Ref.: Ancienne ambassade de Belqique
Tél. : +243998110441
E-mail : geopolismag@yahoo.fr

Copyright © 2016 Geopolis Magazine

To Top