Politique

Opportunités d’emploi et d’apprentissage des jeunes : Le Ministre de la Jeunesse et le Représentant de l’UNICEF-RDC envisagent des projets communs

La RDC compte parmi les pays où le taux de chômage est le plus élevé d’Afrique, pourquoi pas du monde. Essayer d’atténuer ce choc pour renverser tant soit peu la tendance demeure une préoccupation majeure. C’est dans ce cadre que le Ministre en charge de Jeunesse et nouvelle citoyenneté Yves Bunkulu a reçu en audience, lundi 14 juin 2021 à son cabinet de travail, Édouard Beigbeder, représentant de UNICEF-RDC. Au menu de leurs échanges, les modalités de création d’opportunités d’emploi et d’apprentissage des jeunes congolais.

“C’est un honneur pour moi de rencontrer à nouveau Monsieur le Ministre, après notre première rencontre quand il était au tourisme. Avec le même dynamisme, j’ai foi que nous allons développer des projets communs pour les jeunes. Le futur, c’est la jeunesse. Il faut préparer la relève, dès maintenant.” déclare le représentant de l’UNICEF-RDC.

“Il faut un sursaut au niveau de la RDC”, a renchérit Sophie Chavanel, responsable du pool presse et communication. Selon cette délégation de l’agence Onusienne, l’UNICEF-RDC écrit un programme pour les jeunes et adolescents (14-35 ans). Un draft qu’il préfère partager avec le Ministère de la jeunesse pour avoir un document adapté à la réalité et qui réponde réellement aux besoins réels sur terrain. Il faut signaler que depuis deux ans UNICEF a développé un projet dénommé U-Report RDC. Il consiste à envoyer des messages aux jeunes, et ceux-ci répondent. Ça permet de se faire une idée et apprendre des nouvelles compétences essentielles.

De son Côté, le Ministre de la Jeunesse Dr Yves Bunkulu rappelle que son Ministère dispose déjà d’une politique nationale de la jeunesse depuis 2009. Sa mise à jour pour la réadapter aux donnes nouvelles est presque fin prêt. Il y a également un plan stratégique en cours d’élaboration. En harmonie avec l’UNICEF, le Ministère va faire en sorte que les préoccupations des jeunes soient rencontrées. Par ailleurs, il a relevé que le déficit des centres de formation de la Jeunesse pousse à ce que d’autres dispositions soient prises pour répondre aux aspirations des jeunes. L’UNICEF fait déjà un grand travail côté enfants, reconnaît-il. “Il sera plus intéressant que les jeunes et adolescents se retrouvent également dans ses différents projets et ou programmes”; a-t-il indiqué.

L’UNICEF a lancé le programme “Jeunes reporters” dans quelques provinces. Une radio locale a déjà repris ce programme sur sa grille. Il est donc question de diversifier les canaux pour mieux atteindre le plus grand nombre des jeunes. Le Ministre a enfin relevé l’existence du corps des jeunes volontaires en RDC. pour lui, sa redynamisation en y intégrant ce qui manque ou ce qui est nécessaire est d’une importance capitale.

L’idéal reste de trouver des possibilités de doter des jeunes congolais des compétences, afin qu’ils aient plus de marges de manœuvre pour d’un côté représenter une main d’oeuvre qualifiée, de l’autre, être aussi capable de devenir créateurs d’emplois.

Fiston Oleko

Click to comment

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

code

Site développé & hebergé par Justin Tshims

CONTACTEZ-NOUS !

Editeur-Responsable : William Albert Kalengay
Bureau : Avenue Syndicat, n° 315, Kinshasa-Gombe, RDC
Tél. : +243998110441
E-mail : geopolismag@yahoo.fr

Copyright © 2016 Geopolis Magazine

To Top