securité

Pacification de l’Est de la RDC : Uhuru Kenyatta convoque les chefs d’État du bloc de l’Est pour le 3ème conclave sur la RDC

Les chefs d’État de la communauté est-africaine devraient se réunir autour du président Uhuru Kenyatta le lundi 20 juin à State House, Nairobi, dans le cadre du 3eme conclave sur la recherche de la paix dans l’est de la République démocratique du Congo et dans la région. Le président kenyan, en tant que président de la communauté d’Afrique de l’Est, appelle ses homologues du bloc de l’Est à se réunir pour évaluer et exploiter la valeur des initiatives précédentes sur le processus de Nairobi, qui a mis autour d’une même table une vingtaine des groupes armés opérant en République démocratique du Congo dans des consultations en vue d’obtenir le dépôt des armes par ces groupes armés.

Au cours des deux derniers mois, deux consultations de cadrage et de cartographie avec des groupes armés étrangers et locaux actifs en RDC ont eu lieu à Nairobi. Le Président Félix Tshisekedi a pris contact avec les groupes locaux en vue de les encourager à désarmer. Pour les chefs d’État d’Afrique de l’Est, il s’agit de créer les conditions d’une prospérité partagée pour que tous les États membres puissent vivre dans la coexistence pacifique et le bon voisinage.

Les chefs d’État ont privilégié l’option de la paix, mais n’ont pas exclu une alternative militaire au cas où certains groupes armés refuseraient de dialoguer dans la recherche de la paix. C’est dans cette optique qu’une force militaire composée de contingents de soldats des pays de l’Est devrait être déployée dans les provinces du Sud-Kivu, du Nord-Kivu et de l’Ituri pour imposer la paix. Une réunion des chefs militaires des pays de l’Est s’est tenue dimanche à Nairobi, après une première réunion qui a eu lieu à Goma, au Nord-Kivu, dans l’est de la RDC.

La République démocratique du Congo, dont l’actualité est dominée par la guerre au Nord-Kivu entre l’armée nationale et les rebelles du M23, a accepté le déploiement de ces troupes, mais Kinshasa a refusé que le contingent militaire rwandais fasse partie de cette force spéciale.
La guerre en cours au Nord-Kivu a détérioré les relations entre la RDC et le Rwanda. Kinshasa accuse Kigali de soutenir les rebelles du M23.

Patrick Ilunga

Click to comment

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

code

Site développé & hebergé par Justin Tshims

CONTACTEZ-NOUS !

Editeur-Responsable : William Albert Kalengay
Bureau : Avenue Isiro, n°28, Kinshasa-Gombe, RDC
Ref.: Ancienne ambassade de Belqique
Tél. : +243998110441
E-mail : geopolismag@yahoo.fr

Copyright © 2016 Geopolis Magazine

To Top