ACTUALITE

Pendant 10 jours de formation à Fatima : Les Chefs des Divisions de l’ARSP outillés sur la quittencense des règles applicables à la sous-traitance


Permettre de s’imprégner de la quintessence des règles applicables à la sous-traitance, renforcer les capacités du son personnel pour faire en sorte que ses derniers puissent atteindre les standards requis mais aussi rivaliser avec les meilleurs Experts de ce domaine, tel est l’objet d’un séminaire de formation de l”Autorité de Régulation de la Sous-traitance dans le Secteur Privé (ARSP), à l’intention de son personnel. Cette formation a duré 10 jours, soit du 02 au 15 février. Le cadre choisi pour la tenu de ce séminaire c’était la paroisse Fatima dans sa prestigieuse salle de formation à Gombe.


En effet, à ce séminaire dénommé “Séminaire d’immersion”, le Directeur Général de l’ARSP, Ahmed Kalej NKand, avait souligné dans son mot du jour lors de l’ouverture, que la formation pour le renforcement des capacités des agents et cadres font partie du Plan opérationnel 2022 et constituent un engagement fort de la Direction Générale. Cest pour cette raison que le DG Kalej a insisté sur le fait que ces agents ne peuvent atteindre les objectifs assignés que si tout le monde regarde dans la même direction, que s’ils sont armés et outillés en concepts, politiques, stratégies et connaissances porteurs d’efficacité. Grâce aux connaissances qu’ils recevront au cours de ce séminaire. Il avait rappelé aux participants la Mission principale l’ARSP qui est celle de la “création de la classe moyenne”, qui rencontre la vision du chef de l’État, Félix Antoine Tshisekedi Tshilombo.

Poursuivant son speech, le numéro 1 de la Direction Générale de cet établissement public, est convaincu que la qualité et la gouvernance des services qui sont sous la responsabilité de ces agents en formation seront plus robustes.

Pour sa part, le Directeur Général Adjoint de l’ARSP, Alain Bussy Wasso, a dans son mot de clôture , indiqué que plusieurs matières ont été mises à la disposition des apprenants durant cette formation.

Parmi ces matières il s’agit premièrement, l’examiné à la loupe, par les chefs des divisions, du cadre légal et réglementaire sur lequel est assis l’ARSP avec comme socle la Loi n°17/001 du 08 Février 2017. Celle-ci possède une disposition dont le caractère sacré a été rappelé aux agents. Il s’agit de son Article 6 qui réserve les activités de sous- traitance aux seules entreprises constituées majoritairement par des capitaux congolais.

Deuxièmement, ils ces cadres de l’ARSP ont été outillés sur les actes réglementaires qui est constitué des Décrets du premier Ministre ainsi que les Arrêtés de Ministre d’État en charge de l’Entreprenariat, Petites et Moyennes Entreprises, ainsi que de la Ministre d’État à la Justice et Gardes des Sceaux.

En troisième lieu, des notions sur la sous-traitance particulièrement les critères d’éligibilité qu’une entreprise à capitaux majoritairement congolais doit remplir pour être admise à la sous- traitance dans le secteur privé.

Quatrièmement, des notions de base de la sous-traitance opérationnelle par opposition aux contrats commerciaux, le concept de parties prenantes ainsi que les mécanismes de mise en œuvre de la Loi qui ont comme axes majeurs la vulgarisation, la sensibilisation et surtout l’enregistrement des entreprises éligibles, étaient ajoutés à ces enseignements de ces cadres.

Notons que, ces chefs des divisions de l’ARSP ont été éclairés sur les fonctionnalités opérationnelles que compte développer la plate-forme informatique de leur établissement public, qui vont révolutionner la manière de nouer des affaires au pays. Également, des notions de contrôle sur l’objet, la période ou la périodicité ou encore le champ d’application de ce contrôle en tant que moyen dissuasif contre la fraude à la Loi ont été abordées.

Contents et satisfaits de cette formation d’immersion, quelques participants ont donné leurs points de vue:
” La formation a été un succès indéniable. Une belle initiative de la part de la Direction Générale qui nous a permis de nous imprégner de notions de base pour notre travail”, a déclaré Mme Belinda chef de division de l’ARSP.

De son côté Alain Mibulumukini, Chef de Division également, pense qu’il était important que les Chefs des Divisions aient une vision commune des objectifs et missions assignés du régulateur de la sous-traitance dans le secteur privé.

Rappelons que ce séminaire a été tour a tour animé par les directions des Opérations, Jurique , Administrative, l’Informatique, ainsi que de l’Inspection et Contrôle. Chacune des directions a formé les cadres de l’ARSP d’une manière détaillée sur les aspects divers en partant du cadre organique de l’ARSP, de la Loi le régissant, ses décrets et arrêtés d’application qui organisent le fonctionnement de cette institution.

Retenons que, ça fait pratiquement 5 ans depuis que la Loi sur la Sous-traitance a été mise en oeuvre (08 février 2017 jusqu’à nos jours). Et sur le plan opérationnel il y a des avancées très significatives que l’ARSP note, notamment sur la vulgarisation et la sensibilisation.

Blandine Bampala

Click to comment

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

code

Site développé & hebergé par Justin Tshims

CONTACTEZ-NOUS !

Editeur-Responsable : William Albert Kalengay
Bureau : Avenue Isiro, n°28, Kinshasa-Gombe, RDC
Ref.: Ancienne ambassade de Belqique
Tél. : +243998110441
E-mail : geopolismag@yahoo.fr

Copyright © 2016 Geopolis Magazine

To Top