Non classé

Pièce contre pièce : L’UNC en hausse !

La ville de Kinshasa s’est drappée des couleurs rouges et blanches samedi 23 octobre, à l’occasion d’une manifestation de l’Union pour la Nation Congolaise au stade cardinal Malula dans la capitale congolaise. La mégalopole a vibré au rythme du parti de Vital Kamerhe. Le temps d’une journée, l’UNC s’est signalée, en perspective des échéances à venir. On savait l’UNC un parti majeur, capable de présenter à chaque fois, une offre politique à la hauteur des attentes des Congolais, on savait l’UNC un parti capable de rassembler les congolais au-delà de leurs origines, mais le Congo est en train d’expérimenter l’UNC sous autre couture : un parti stoïque, capable de résilience, capable de nourrir les espoirs aussi bien de ses militants, de ses cadres et au-delà, des Congolais, malgré les vents contraires. Certes, l’ombre tutélaire de son président national porte ce parti, mais au regard de la mobilisation du weekend dernier, l’UNC a prouvé qu’elle peut accéder au club très fermé des partis politiques qui peuvent se déployer à l’absence physique de leur géniteur.

Plusieurs personnalités de l’UNC étaient présentes lors du meeting de samedi parmi lesquels, le ministre des PME, Eustache Muhanzi Mubembe, ou encore la ministre de la culture et des arts, Catherine Kantungu, le responsable de l’UNC ville de Kinshasa, le Député National Bertin Mubonzi.

Lors de ce meeting plusieurs militants de ce parti ont scandé le nom du numéro 1 de l’UNC, témoignage d’un soutien indéfectible à leur champion, en détention depuis 18 mois. Loin de se laisser abattre, les militants de l’UNC se sont montrés plus déterminés que jamais et leurs cadres se me montrent plus tribuns que jamais. Face à certaines formations politiques qui montrent leurs biceps, l’UNC a voulu faire entendre sa voix. Dans un langage prisé à Kinshasa, c’est “pièce contre pièce” et l’UNC semble même être dans sur une courbe ascendante. Dans l’exercice de mobilisation, de porter les aspirations du peuple, il faudra compter avec ce parti.

Pour l’UNC, le meeting de samedi dernier était une une sorte de sensibilisation, en perspective des préparatifs des élections de 2023. Au cours de ce meeting, animé par le secrétaire général du parti, Billy Kambale, qui a été porté en triomphe pour l’occasion,
il a aussi été question de la présentation des personnalités nommées en juin dernier par le Président de l’UNC.

D’après la décision Kamerhe, Billy Kambale occupe le poste de secrétaire général. Yves Nswal est président de la fédération des jeunes. Jolino-David Makelele Diwampovesa est nommé directeur de cabinet de Vital Kamerhe. Il s’est agi aussi de la présentation officielle des promus, dont le conseil national du Parti, l’Inspection Générale du Parti, le bureau du secrétariat général ainsi que les branches spécialisées.

Géopolis Hebdo

Click to comment

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

code

Site développé & hebergé par Justin Tshims

CONTACTEZ-NOUS !

Editeur-Responsable : William Albert Kalengay
Bureau : Avenue Isiro, n°28, Kinshasa-Gombe, RDC
Ref.: Ancienne ambassade de Belqique
Tél. : +243998110441
E-mail : geopolismag@yahoo.fr

Copyright © 2016 Geopolis Magazine

To Top