EDUCATION

Plan Congo démocratique émergent horizon 2040 (Ouvrage) : L”Université Technologique Bel Campus propose un schéma innovant

A travers son centre spécialisé dénommé ” Observatoire économique et de management (OBSEM)”, l’Université Technologique Bel Campus a proposé un ouvrage dont l’ensemble de ses rédacteurs qualifie d’un “volume de référence”, intitulé ” Plan Congo démocratique Émergent Horizon 2040 ”. Cet ouvrage a été présenté devant la presse, le mercredi 26 janvier 2022, à Pullman Grand hôtel de Kinshasa, par une cohorte de chercheurs dont les professeurs d’universités et chefs de travaux de plusieurs domaines scientifiques, qui ont pris part active à sa rédaction.

Ce Plan pour l’émergence de la République Démocratique du Congo (RDC) est un volume de 1.351 pages et 17 chapitres, 105 graphiques, 219 tableaux et 50 figures. L’ouvrage a été préfacé par le Président de la République, Félix-Antoine Tshisekedi Tshilombo. A en croire le professeur Kabeya Tshikuku qui l’a présenté, ” c’est un travail titanesque qui vous est présenté, à la hauteur de la complexité de notre pays et de son immensité géographique et démographique, mais aussi à la hauteur du défi à relever et de l’engagement de l’Université Technologique Bel Campus. ”

Cet ouvrage dans sa première partie, pose les bases en recourant à une rétrospective du parcours socioéconomique de la RDC, avec une étude comparative approfondie dans la période allant de 1960 à 2018. Il est rappelé sur ce point, chiffres à l’appui, que la RDC en 1960 avait un Produit intérieur brut (PIB) de 1200 dollars américains par habitant, alors qu’actuellement, il est à 470 dollars américains par habitant. Une régression qui va avec la chute de l’industrie manufacturière congolaise, qui en 1960 était au même niveau que la Corée du Sud, juste derrière le Canada et aux avant-postes de toutes les manufactures du continent Africain. Les retombées sont connues, presque tous les maux qui minent le pays à l’heure actuellement, avec le manque criant d’infrastructures de base, le taux de chômage vertigineusement élevé et galopant, l’apparition des maladies et épidémies et bien d’autres maux.

Il est proposé dans la deuxième partie de l’ouvrage, des analyses et propositions pour ” réparer de façon chiffrée, argumentée, illustrée et documentée, les défaillances sectorielles, et les orientations stratégiques qui nous sont proposées ”. Cet exercice se fait secteur après secteur, avec un accent mis sur le développement des Petites et moyennes entreprises (PME) et des Petites et moyennes industries (PMI) des nationaux, en créant des parcs industriels et des Zones économiques provinciales (ZEP).

Un regard particulier a été aussi porté sur l’énergie dont la RDC dispose.Il s’agit d’un potentiel hydroélectrique de 100.000 mégawatts, sans compter d’autres sources énergétiques, des énergies propres et renouvelables importantes. Le secteur agricole dans sa diversité a aussi bénéficié d’une attention particulière dans ce volume, car le pays dispose de 75 millions d’hectares des terres agricoles arables dont seuls 10% sont exploités, les analyses et propositions stratégiques sont également données.

La troisième et la dernière partie de cet ouvre de l’Université Technologique Bel Campus procède à des recommandations. Elles constistent à consolider et développer les fonctions sur lesquelles s’appuiera l’émergence. Il s’agit du capital humain, la gouvernance et les réformes institutionnelles, les ressources énergétiques à développer, et enfin, les infrastructures du pays.

Il y a aussi la consolidation et le développement, les piliers de la croissance. Il est question ici de promouvoir les filières agricoles et de l’agro-business, gérer la sécurité alimentaire et la constitution des réserves stratégiques, gérer la vulgarisation et l’enseignement agricole, veiller à la gouvernance agricole, le genre et le renforcement des capacités, avant de chuter à la troisième recommandation qui est celle de renforcer et développer les piliers de la croissance.

Ce Plan contient 314 projets, 1860 actions et 156 programmes pour orienter stratégiquement l’action menant vers l’émergence de la RDC. Ce qui fait de ce Plan un schéma innovant, ce qu’il y est proposé des solutions originales, selon l’OBSEM. Pour le financement de ce Plan, l’Université Technologique Bel Campus propose au pays d’accéder au marché financier international comme c’est le cas pour plusieurs pays d’Afrique.

Le Président du Conseil d’Administration (PCA) de l’Université Technologique Bel Campus, Léopold Bosekota Watshia, a confié à la presse que son Alma mater compte produire d’autres documents pour l’émergence des provinces. Ce qui est pour lui, une contribution patriotique de son établissement d’enseignement supérieur et universitaire à l’émancipation de la République Démocratique du Congo.

Fiston Oleko

Click to comment

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

code

Site développé & hebergé par Justin Tshims

CONTACTEZ-NOUS !

Editeur-Responsable : William Albert Kalengay
Bureau : Avenue Isiro, n°28, Kinshasa-Gombe, RDC
Ref.: Ancienne ambassade de Belqique
Tél. : +243998110441
E-mail : geopolismag@yahoo.fr

Copyright © 2016 Geopolis Magazine

To Top