Economie

Port en eaux profondes de Banana : Démarrage des travaux dès le 2 janvier 2022

La relance des activités commerciales à l’échelle mondiale préoccupent les autorités gouvernementales congolaises qui ont signé avec la société publique des Émirats Arabes Unis DP World l’avenant du contrat de construction du port en eaux profondes de Banana, une source génératrice des recettes supplémentaires pour le trésor public. Présidé par le Président de la République, Félix-Antoine Tshisekedi Tshilombo, la cérémonie de cette signature a eu lieu le samedi 11 décembre à Kinshasa, capitale de la République Démocratique du Congo. Les ministres du portefeuille, des transports, des Finances et Budget, tels sont les personnalités qui ont scellé ce pacte du côté congolais. Et du côté Emiratis, ce sont le ministre d’État et le chairman de cette société.

Selon la présidence, la première pierre pour le démarrage des travaux sera posée le 2 janvier 2022 et les appels d’offre seront d’ici-là lancés. La durée de la concession est fixée à une période initiale de 30 ans et le coût de ce projet est chiffré à hauteur de 1,3 milliards de dollars USD à confirmer à la date d’entrée en vigueur de la Convention.

Initialement conclue en 2017, cette nouvelle convention (un avenant) a subi quelques révisions avant sa signature par les deux parties prenantes qui ont par ailleurs fait le choix du modèle financier de “Partenariat public-privé” (PPP). Et c’est dans l’objectif de priviliegier les intérêts du pays comme l’a voulu le Président Tshisekedi lors de son avènement au pouvoir. Donc, un contrat du type “gagnant-gagnant”.

Toutefois, cette convention constitue un nouveau cadre qui permet aux deux parties de fixer le cadre général du projet et de définir les droits et obligations de l’autorité concédante qui est la République Démocratique du Congo et du concessionnaire qui est DP WORLD en vue de la conception, du financement, de la réalisation, de l’exploitation et de la maintenance du port ainsi que la fourniture des services concédés. Confirmant son engagement à se mettre en oeuvre dans ce projet du port en eau profonde de Banana début 2022, la partie DP World devrait en ce moment-là lancer les différents appels d’offres et s’atteler à peaufiner les études de faisabilité.

Du reste, l’on peut retenir que l’exécutif national tient à la réalisation de ce méga projet pour la simple et bonne raison qu’il va permettre d’accroître les volumes des échanges commerciaux internationaux, de doper davantage l’économie, de développer une zone industrielle et logistique qui assurément contribuera à l’amélioration de la production du pays par la plus value et de créer des emplois en République Démocratique du Congo.

Djodjo Mulamba

Click to comment

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

code

Site développé & hebergé par Justin Tshims

CONTACTEZ-NOUS !

Editeur-Responsable : William Albert Kalengay
Bureau : Avenue Isiro, n°28, Kinshasa-Gombe, RDC
Ref.: Ancienne ambassade de Belqique
Tél. : +243998110441
E-mail : geopolismag@yahoo.fr

Copyright © 2016 Geopolis Magazine

To Top