ACTUALITE

Pour la mise place de la justice transitionnelle en RDC : Fabrice Puela a lancé officiellement les consultations populaires à Goma

Après l’étape de Tshikapa où le ministre des Droits Humains, le Warrior Albert Fabrice Puela, avait eu non seulement à décrier, dénoncer mais aussi à condamner les conflits inexplicables qui étaient à l’origine des plusieurs atrocités dans cette partie du pays et surtout rétablir les victimes dans leurs droits, c’est au tour de la province du Nord-Kivu, précisément dans la ville de Goma, chef-lieu de cette province sous état de siège depuis quelques mois par le Chef de l’État.

C’est ce vendredi 18 mars 2022, que viennent d’être lancées officiellement les campagnes des ponsultations populaires nationales à Goma.
D’entré de jeu, Fabrice Puela, ministre des Droits Humains, a fait observer une minute de silence en mémoire des victimes des atrocités. Ce dernier a dressé un tableau sombre des méfaits et crimes graves observés au Nord-Kivu en particulier, à l’Est de la RDC en général.

Pour sa part, le gouverneur militaire du Nord-Kivu, le Lieutenant général Constant Ndima a manifesté son engagement de s’approprier de ces Consultations nationales sur la justice transitionnelle et d’accompagner ce processus bonjour basé sur 4 piliers à savoir : la justice, la vérité, la réconciliation ou le pardon et la réparation.

Le représentant des consortium des ONG, et responsable de la coalition des ONG de la société civile, Karpate Tulinabo, a, dans son mot, salué ce lancement pour permettre aux victimes de recourir à la représentation ; tout en rappelant les dossiers de Luhangi et Miriku où les victimes attendent la réparation.

Par ailleurs, le prix Nobel de la paix, Dr. Denis Mukwege qui intervenait par vidéo conférence, est revenu sur les besoins de la réparation enfin de panser les plaies des victimes. Il a aussi insisté sur le besoin du tribunal pénal international en RDC.

Il sied de signaler que le Bureau conjoint des Nations-Unies ( BCNDH), a félicité l’autorité pour les démarches de la garantie à la non répétition des crimes afin aboutir à la cohésion nationale.

Yvette Muekeni, conseillère à la présidence a dans mot expliqué que la vraie lutte contre l’impunité c’est l’implémentation de la justice transitionnelle qui est un outil considérable pour se parler en frère et soeur.

Voldi Kengi

Click to comment

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

code

Site développé & hebergé par Justin Tshims

CONTACTEZ-NOUS !

Editeur-Responsable : William Albert Kalengay
Bureau : Avenue Isiro, n°28, Kinshasa-Gombe, RDC
Ref.: Ancienne ambassade de Belqique
Tél. : +243998110441
E-mail : geopolismag@yahoo.fr

Copyright © 2016 Geopolis Magazine

To Top