Economie

Préoccupée par le social du peuple congolais : Diaspora Éveillée passe à la vitesse supérieure

“Congolaises et congolais, tous unis pour une seule cause, conscientiser le peuple et les institutions sur leurs responsabilités face au développement de notre cher pays”, telle était la thématique choisie par l’ASBL  Diaspora Éveillée, à l’occasion de sa sortie officielle le dimanche 10 avril dernier à Kinshasa.

Créée le 10 mai 2019, par Marie-Cécile Okito,  congolaise  vivant  aux États-Unis d’Amérique, cette structure a comme vision principale, conscientiser le peuple congolais et les institutions sur leurs responsabilités mais aussi mettre au centre de toutes choses, le peuple  afin de le rendre utile dans le développement du pays.

C’est dans cette optique que Diaspora Éveillée au travers de sa fondatrice Marie-Cécile Okito, se lance dans la bataille de la revalorisation du  congolais afin de le  rendre utile dans la société.

Bien entendu en s’alignant  dans la vision du Chef de l’État Félix-Antoine Tshisekedi Tshilombo, qui ne cesse de vanter les potentialités de l’homme congolais sous d’autres cieux.

” Notre structure veut conscientiser l’homme congolais de ses droits et devoirs, en lui confiant certaines tâches  de responsabilité pour palier aux problèmes liés à la vie sociale de ce dernier ( l’homme congolais)”, a déclaré la présidente de Diaspora Éveillée.

En outre, Diaspora Éveillée, par l’entremise de sa fondatrice, luttant  pour la considération de l’homme congolais à tout le niveau, promet  de faire un plaidoyer aux autorités compétentes pour apporter son soutien dans cette démarche que s’engage sa structure, pour redorer l’image des congolais vivant au pays comme ceux  d’ailleurs.

S’agissant des différents axes d’interventions choisie par  Diaspora Éveillée, Marie-Cécile Okito a précisé clairement les choix optés notamment l’éducation, la santé et  le social.

Préoccupée par cette volonté de booster haut l’homme congolais, Marie-Cécile Okito s’était engagée à rencontrer en date du 20 et 22 avril de cette même année, Dueme Mopele Mpayi Jérémie et Ilunga Sefu Mufinda  Willem Guillaume, respectivement Bourgmestres de la commune de Ngiri-Ngiri et de Barumbu.

  Il était question de :

– S’enquérir des problèmes qui rongent les populations de ces deux municipalités;

– Faire part de la vision de sa structure aux responsables des ces deux municipalités;

– Éveiller les conscience des populations de ces deux communes en ce qui concerne la prise de conscience de tout un chacun.

Très touchés par ce si grand amour dont a  fait montre cette femme au coeur d’ange, les deux Bourgmestres ne sont pas restés bouche bée à l’égard de la  fondatrice de Diaspora Éveillée. Ils ont dénoncer sans passer  par  le dos de la cuillère, les obstacles et les embûches auxquels ils font face et sollicitent  fermement l’implication personnelle de Marie-Cécile Okito, afin que le message  atteigne les autorités pour des éventuelles aides. Au travers de ce plaidoyer, Marie-Cécile Okito leur a fait la promesse de ramener  ces problèmes à qui de droit afin de palier le plus vite que possible à ces problèmes qui n’ont que tant duré dans ces municipalités.

5 mois plus tard, soit le 14 septembre de cette même année, Marie-Cécile Okito, après avoir passé plus de 5 mois à l’extérieur du pays, reviendra avec des nouvelles perspectives.

Pour ce faire,  l’ASBL “Diaspora Éveillée” a  organiser en date du 14 septembre 2022,  une rencontre de haut niveau avec  les 24 Bourgmestres des communes de la ville province de Kinshasa.

C’était au chapiteau du lycée Bosangani dans la commune de la Gombe.

Cette rencontre s’est articulée  autour de la vraie question de l’heure , à savoir : ” le social”  du peuple congolais.

Prenant la parole en premier, Marie-Cécile Okito a vanté, devant les autorités municipales, la vision quelle a,  avec son ASBL Diaspora Éveillée,  de l’homme congolais.

”  Diaspora Éveillée raisonne comme un éveil de conscience mais cette fois-ci différents des précédents. C’est une ASBL qui est  composée de la diaspora congolaise de partout dans le monde et des congolais résidant en République démocratique du Congo. Notre mission est de conscientiser le peuple congolais de se mettre ensemble pour reconstruire ce pays, notre objectif n’est pas politique, nous sommes une association apolitique mais afin d’atteindre nos objectifs il peut s’avérer que nous puissions crée de synergies avec les politiques afin de pouvoir relayer le même message de conscientisation à des sphères plus élevées  et faire un lien haulistique entre toutes les couches de la population et ses dirigeants. Diaspora Éveillée fonctionne avec le principe de la pyramide renversée le haut de la pyramide représentant la couche dirigeante, est placée vers le bas, tandis que le bas de la pyramide représentant le peuple, est placée vers le haut. Le peuple étant mis en avant va initié des idées nécessaires à solutionner les problèmes endogènes au développement du pays. Étant celui qui vit au quotidien les difficultés liées à son environnement, il est le mieux placé pour savoir comment le solutionné bien-sûr en symbiose avec les autorités qui lui offrirait une plate forme de communication permanente. Cette dynamique ainsi créé entre le peuple et sa couche dirigeante améliorera le processus didéation nécessaire à l’innovation et l’implémentation des initiatives de développement. Dans cette approche ainsi présenté, les chefs des quartiers et d’avenues doivent donc joué un rôle de communication entre les Bourgmestres qui sont indirectement les représentants du Chef de l’État et des habitants de leurs communes respectives. Diaspora Éveillée a pour ambition de pouvoir créer une dynamique différentes de ce que nous avons connu jusque-là, il ne s’agit pas d’une approche théorique mais il est bien entendu d’une approche pragmatique basée sur l’observation et les expériences de développement réussi, insiste Marie-Cécile Okito.

Pour elle,  il ne s’agit pas non plus d’une approche hiérarchique où les décisions d’amélioration sont prises dans la hiérarchie et sont ramenés vers le peuple sans tenir compte de point de vue de ce dernier.

De son côté, Moussah Abdoul Razak, Bourgmestre de la commune de N’djili et président de la coordination des Bourgmestres, à loué les initiatives salvatrices qu’à dévoilé Okito Marie-Cécile.

Ce  dernier s’est dit, au non de tout les Bourgmestres présent dans la salle, “très touché ” de ce projet  et a rassuré son accompagnement et celui des habitants de chaque municipalités ici représenté par les différentes autorités municipales.

 Voldi Kengi

Click to comment

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

code

Site développé & hebergé par Justin Tshims

CONTACTEZ-NOUS !

Editeur-Responsable : William Albert Kalengay
Bureau : Avenue Isiro, n°28, Kinshasa-Gombe, RDC
Ref.: Ancienne ambassade de Belqique
Tél. : +243998110441
E-mail : geopolismag@yahoo.fr

Copyright © 2016 Geopolis Magazine

To Top