Economie

Préparatif des fêtes de fin d’année : A Kinshasa, le prix des produits de première nécessité revue à la hausse.

A quelques semaines jours des fêtes de fin d’année, il se constate une hausse des prix des produits de premiere nécessité aux marchés de la capitale.
Soucieux de vous informer de cette situation qui met en mal les kinois, geopolis a approché les vendeurs de différents marchés qui ont exprimé leur ras-le-bol.

Malgré l’appel gouvernement central sur la vente à juste prix, les produits de première nécessité plus précisément les produits surgelés pendant les fêtes de fin d’année, sur le terrain, la situation semble s’empirer davantage.
l’on assiste à la hausse quotidienne des prix de ces produits.

Nous sommes sur le marché camp Munganga dans la commune de Ngaliema,
où certains vendeurs interrogés avouent ne pas comprendre l’origine de la flambée de ces prix.

“on ne comprend plus rien.
Au jour le jour, l’on assiste à la hausse de prix des produits de premier nécessité.
Jadis, un carton de poulet était vendu à 38.000 Fc voir même à 35.000 FC.
Mais aujourd’hui, ce même carton se négocie à 50.000fc, chose qui ne nous permet pas de liquider nos marchandises alors que c’est une période de festivités où les marchandises s’écroulent facilement”. Se plaint Angel Senga, vendeuse des surgelés

Et d’ajouter, “Nous attendions voir se réaliser, les promesse du gouvernement sur la baisse des prix. Mais malheureusement, ce que nous vivons aujourd’hui n’est pas normal.
Un carton des poissons
de 42000fc est aujourd’hui vendu à 55.000fc
Un carton de cuisse est passé de 36000 à 46000fc avant d’ajouter que même un sac de riz de 25 kilos qui se vendait
à 42000fc se négocie actuellement à 47000fc nous savons plus rien faire” s’exclame t-elle lyci Olenga vendeuse

On vend presque pas bien nos marchandises ;. il peut arriver que tu achètes aujourd’hui à un prix un peu plus bas après demain quand tu vas lo pour faire les stocks tu trouves un autre jusque là on attend l’arrivée des produits surgelés promis par le gouvernement.

Signalons que le gouvernement congolais via le ministre de l’économie avait signé un contrat avec la Namibie d’importer 27000 tonnes de poisson sinchard dont quelques uns étaient réception il y a peu par le gouvernement congolais au port de Matadi dans lei Kongo centrale.

patience Lokeke

Click to comment

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

code

Site développé & hebergé par Justin Tshims

CONTACTEZ-NOUS !

Editeur-Responsable : William Albert Kalengay
Bureau : Avenue Isiro, n°28, Kinshasa-Gombe, RDC
Ref.: Ancienne ambassade de Belqique
Tél. : +243998110441
E-mail : geopolismag@yahoo.fr

Copyright © 2016 Geopolis Magazine

To Top