ACTUALITE

Préparatifs de la Journée nationale de la RDC à l’EXPO 2020 DUBAI : Félix Tshisekedi tient à la mise en valeur de la Rumba congolaise

Il se tient depuis le 21 octobre 2021 l’exposition universelle à Dubaï dénommée autrement : ” EXPO Dubaï 2020». Avec comme thème «Connecter les esprits, créer l’avenir». Cette rencontre mondiale prendre fin, sauf tout changement, le 31 mars 2022. La République démocratique du Congo sera à l’honneur le 22 mars, date où va se tenir la Journée nationale de la RDC à cet événement d’exposition universelle. La question des préparatifs a fait l’objet de la communication du président de la République, au cours de la 43e réunion du conseil des ministres qu’il a présidée en visioconférence ce vendredi 04 mars dernier.

Pour assurer une réussite à cette activité qui met en avant la RDC et ses atouts, le chef de l’État Félix Tshisekedi a appelé «le Gouvernement à veiller à ce que la participation du pays à cette exposition dans un contexte de compétitivité bénéficie d’une meilleure préparation. » note le compte rendu de la Réunion signé et lu à la chaîne nationale, RTNC, par le Ministre de la Communication et Médias porte-parole du Gouvernement Patrick Muyaya Katembwe.

Tout en chargeant le ministre du commerce extérieur à tout mettre en oeuvre pour que chaque partie prenante joue pleinement son rôle, le président de la République tient à ce que cette exposition sert de vitrine pour le pays. Cette vitrine, dit-il, pour assurer entre autres le rayonnement de la culture de la RDC, notamment par «la promotion de la Rumba congolaise qui vient d’être inscrite par l’Organisation des Nations Unies pour l’Éducation, la Science et la Culture (UNESCO) sur la liste représentative du patrimoine culturel immatériel de l’humanité.» Ce, depuis le 14 décembre 2021.

Ainsi, une exposition va s’atteler à retracer l’histoire de ce style de Musique appelé aussi “La danse de nombril”, selon les instructions de Félix Tshisekedi, suivie de la production scénique des artistes congolais qui font l’unanimité dans la promotion de la Rumba, ainsi que d’autres artistes congolais de renommée internationale.

Pour le patron de l’exécutif congolais, cet événement qui connaît 200 exposants et la participation de 192 nations devrait être également une occasion à saisir pour mettre en valeur les opportunités d’investissements viables et durables en République Démocratique du Congo.

Autres points de communication du chef de l’État : De la suppression des Barrières illégales

Il a fallu une décision forte venant de la haute Hiérarchie, pour espérer que les choses bougent. Ceux qui font les routes qui traversent certains coins dans le Congo profond en savent quelque chose sur la présence des barrières, organisées par certains services pour percevoir taxes et d’autres frais des passagers.

Dans sa communication, Félix Tshisekedi a rappelé l’urgence de supprimer les barrières dites illégales, «conformément aux recommandations pertinentes y relatives formulées lors de la huitième session de la Conférence des Gouverneurs de Provinces qui s’est clôturée le 23 décembre 2021 à Kinshasa» note le même compte rendu.
Pour pallier à ce problème qui préoccupe au plus haut point le chef de l’État Félix Tshisekedi, ce dernier a appelé le Vice-premier ministre ministre de l’intérieur à diligenter des missions d’itinérances sur l’ensemble du territoire national. Ceci dans le souci d’identifier les zones où s’exercent ces genres des pratiques illégales et trouver des mécanismes pour y mettre fin pour toujours.

Du conflit opposant la REGIDESO et des particuliers à Maluku

A propos d’un conflit qui actuellement empêche la REGIDESO de poursuivre l’exploitation du sable tiré de son site de Maluku pour servir dans la potabilisation de l’eau brute traitée dans ses usines à travers la ville de Kinshasa, le chef de l’Etat veut une solution rapide, car la nature du différend peut perturber la relance de cette entreprise publique de distribution d’eaux potables.

Le compte rendu note que le chef de l’État a « chargé le Ministre d’État, Ministre de la Justice et Garde des Sceaux, le Ministre des Ressources Hydrauliques et de l’Électricité ainsi que le Ministre des Affaires Foncières de veiller, chacun en ce qui le concerne, à ce que leurs Administrations respectives puissent apporter, toutes affaires cessantes, la lumière nécessaire pour le règlement définitif des litiges qui entourent la propriété de ce site.»

Un décaissement du FMI attendu en Juin 2022

Le président de la République démocratique du Congo s’est aussi intéressé à la deuxième revue du Programme économique avec le Fonds Monétaire International. Il a, pour ce faire, rappelé au gouvernement la nécessité pour cette revue d’être satisfaisante, afin d’ouvrir la voie au décaissement au mois de juin prochain «d’un deuxième tirage de DTS, ce qui constituera pour le Gouvernement de la République un financement additionnel en faveur de la mise en œuvre optimale du Plan de Développement Local de 145 Territoires.» dit Félix Tshisekedi.

Fiston oleko

Click to comment

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

code

Site développé & hebergé par Justin Tshims

CONTACTEZ-NOUS !

Editeur-Responsable : William Albert Kalengay
Bureau : Avenue Isiro, n°28, Kinshasa-Gombe, RDC
Ref.: Ancienne ambassade de Belqique
Tél. : +243998110441
E-mail : geopolismag@yahoo.fr

Copyright © 2016 Geopolis Magazine

To Top