Société

Préparatifs des 9ièmes jeux de la francophonie : Le président Félix Tshisekedi lance officiellement les travaux d’érection des sites

Le temps des atermoiements superfétatoires est passé, place au travail acharné. Ceci pour assurer à bien les préparatifs des 9ièmes jeux de la Francophonie dont la RDC a obtenu l’organisation il y a deux ans déjà passés. C’est sous ces signes que le Chef de l’Etat Félix Antoine Tshisekedi Tshilombo a procédé, Jeudi 09 avril courant, au stade Tata Raphaël de la Kethulle, à la pose de la première pierre symbolisant le lancement officiel des travaux d’érection dans les sites retenus, des infrastructures où seront abrités ces jeux, mais aussi toutes les délégations des pays qui ont la langue française et certaines valeurs en partage. La présence de la Première Institution de la RDC à ce lancement officiel, dénote la portée de l’importance de ce grand rendez-vous sportif et artistique de la jeunesse francophone pour le pays.

Dans la solennité la plus prononcée, devant un public varié des autorités politico-administratives et militaires de la RDC, les représentants des pays amis, l’ensemble du staff du comité d’organisation de ces jeux mais aussi la presse nationale et internationale; ont pris la parole tour à tour : le Gouverneur de la ville de Kinshasa Gentiny Ngobila, la Représentante de la Coordinatrice du Réseau des Femmes Francophones pour l’atteinte de 17 ODDs, le Haut représentant du Chef de l’Etat aux 9ièmes jeux de la Francophonie Didier Tshiyoyo, le Vice Premier Ministre en charge des infrastructures Willy Kitobo et le Ministre de sport Amos Mbayo.

Une édition à plusieurs défis

Dans son allocution, le Haut Représentant du Chef de l’Etat en charge du Comité National Des jeux de la Francophonie (CNJF) Didier Tshiyoyo Mbuyi a égrené les différents défis que la RDC, à travers le comité d’organisation doit relever. Il est de notoriété universelle que le plus grand et premier challenge est de réussir coût que coût ce grand rendez-vous francophone, dans l’organisation des compétitions physiques avec le sport, mais aussi spirituelles avec les démonstrations culturelles.

“J’ai retenu le défi très personnel que vous m’avez lancé en me confiant cette responsabilité. Il fait pour moi office de feuille de route : “Surmontez les obstacles, rassemblez et mettez les Congolais au travail, sans perdre de temps. Nous devons réussir!” voici ce que vous ne cessez de me dire”, déclare Didier Tshiyoyo en s’adressant au Président de la République.

Outre le succès qui doit caractériser ces jeux, il y a un défis socioéconomique majeure pour les congolais. Selon le Haut représentant du Chef de l’Etat à ces jeux aux dimensions sportives et culturelles, il faut ajouter la dimension entrepreneuriale. A la demande expresse du Président de la République, il rassure que lui et son Comité y seront particulièrement attentifs. Poursuivant dans ses propos, il indique qu’une attention particulière sera aussi portée à l’endroit de la jeunesse. “Ces Jeux permettront à des jeunes congolais d’apprendre des métiers, de suivre des formations, d’engranger des expériences professionnelles et de mettre à jour leurs savoirs faire”.

Un autre défi à relever dans ces jeux est lié au développement durable. Ainsi, le comité d’organisation des 9ièmes jeux de la francophonie tient à veiller au grain à la préservation de l’écosystème. “Chaque fois que possible, nous veillerons à mettre en œuvre les principes de durabilité environnementale et de soutenabilité par l’utilisation des technologies alternatives, renouvelables et durables pour la production d’énergie, la gestion des déchets…” rassure Didier Tshiyoyo.

La touche congolaise !

La RDC est aussi un pays culturellement très riche. A cet effet, l’une des singularités de ces jeux de la francophonie à Kinshasa la capitale sera l’introduction de Nzango parmi les disciplines. Selon le Comité National des 9ièmes Jeux de la Francophonie, il sera aligné comme une discipline de démonstration. Une première dans l’histoire de ces jeux, mais aussi une occasion en or pour mettre en orbite l’une des particularités de la richesse culturelle de la République Démocratique du Congo.

Les jeux et les sites phares retenus

La 9ième édition des jeux de la francophonie qui se tiendra du 19 au 28 Août 2022 à Kinshasa, verra la participation de plus de 80 délégations composées de 4000 jeunes athlètes et artistes. Pour cela, trois grands sites sont retenus, à côté desquels il y en aura d’autres.
Il y a d’abord le stade Tata Raphaël, où va abriter le village des jeux, lieu d’hébergement d’athlétes, artistes et différentes délégations. Il y sera érigé 12 Bâtiments R+7 avec plus de 2328 chambres qui logeront plus de 4000 personnes, les rez de chaussée seront dédiés aux personnes à mobilité réduite. Un restaurant avec une capacité de 20 000 repas par jour. 2 bâtiments de 1500 m2 pour les répétitions de la danse, le Hip Hop, la Jonglerie, les chansons, mais aussi pour les entraînements des athlètes de Basketball, Judo et Lutte libre. Ensuite au Stade des Martyrs, il y aura des logements pour les bénévoles, et 4 espaces de stockage d’équipements sportifs, les compétitions de la lutte africaine et l’espace de restauration pour les visiteurs. Enfin, la place Échangeur de Limete où sera abrité le site de concours Hip Hop, Danse, Jonglerie et Marionnette Géante.

En ce qui concerne les jeux retenus, il y a l’athlétisme Homme et Femme (18 à 35 ans), Basketball féminin (18 à 25 ans), Judo Homme et femme (18 à 25 ans), Football masculin (Moins de 20 ans), Lutte africaine et libre Homme et Femme (18 à 30 ans), Athlétisme Handisport, Tennis de table Homme et Femme (18 à 21 ans) et le velo.

S’il faut revenir à ce grand événement du lancement des travaux d’érection des sites des 9ièmes jeux de la Francophonie au Stade Tata Raphaël, l’un des Moments forts est celui au cours dequel le Chef de l’Etat a quitté la tribune d’honneur où il était confortablement installé pour venir poser symboliquement la première pierre de ces travaux, un signal fort d’un engagement sans réserve. C’est dans cette optique que Le Patron du Comité d’organisation des 9ièmes jeux de francophone dit que lui et son équipe veilleront à ce que la Nation congolaise toute entière s’approprie cet événement, ce moment de communion fraternelle.

Fiston Oleko

Click to comment

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

code

Site développé & hebergé par Justin Tshims

CONTACTEZ-NOUS !

Editeur-Responsable : William Albert Kalengay
Bureau : Avenue Syndicat, n° 315, Kinshasa-Gombe, RDC
Tél. : +243998110441
E-mail : geopolismag@yahoo.fr

Copyright © 2016 Geopolis Magazine

To Top