Société

Préparatifs des IXièmes jeux de la francophonie : Les travaux d’érection du site de Tata Raphaël tournent déjà à plein régime

Au stade Tata Raphaël, Tout est en branle pour la construction du site pilote où sera érigé le lieux d’hébergement des différentes délégations et athlètes. Sur place, l’on peut constater d’ores et déjà les engins qui sont en action, mais aussi un nombre important d’ouvriers, les uns comme les autres, tenant marteau, pelle, pioche et autres outils. C’est dans cette ambiance que le Haut représentant du Chef de l’Etat en charge du Comité National des IXièmes jeux de la Francophonie Didier Tshiyoyo, accompagné d’une forte délégation de l’Hotel de Ville de Kinshasa ont effectué une visite d’inspection à ce site. Cela, en plein midi de la journée de mardi 27 Avril 2021.

Au regard du temps qui court et l’importance du travail à abattre, d’aucun présentait ce facteur comme un épouvantail. Cette perception n’est pas sans raison parce que tout le monde sait que les jeux interviendront au mois Août 2022. Tenez, rien que pour le lieux d’hébergement, il est prévu la construction de 12 Bâtiments R+7 avec plus de 2328 chambres qui logeront plus de 4000 personnes, les rez de chaussée seront dédiés aux personnes à mobilité réduite. Un restaurant avec une capacité de 20 000 repas par jour. 2 bâtiments de 1500 m2 pour les répétitions de certaines disciplines sportives mais aussi certaines catégories d’arts.

Cet équivoque a été levé par l’architecte Fiyou Ndondoboni, qui rassure de la célérité qui caractérise ces travaux n’ayant que 10 mois d’exécution. Pour lui, c’est un travail de 30 mois qui sera réalisé en 10, parce que il y aura 3 équipes qui vont fonctionner sans répit de jour et de nuit.

” Ce sont ces trente mois que l’on capitalise, qui vont nous permettre de finaliser l’ensemble des travaux. 24h sur 24 les gens vont travailler, ce défi va être relevé et au mois d’août nous aurons les jeux. Chaque immeuble aura son équipe et tous vont monter en même temps”, déclare l’architecte Fiyou Ndondoboni, juste avant d’affirmer qu’il y aura 70 ouvriers par immeuble qui vont travailler, ce qui fait que le site aura plus ou moins 1 000 personnes fonctionnant tous les jours et toutes les nuits.

Pour le Haut représentant du Chef de l’Etat à cette 9ième édition des jeux de la francophonie, tous ces travaux vont finir à temps.

” Vous même vous constatez de vos yeux que les travaux ont bien débuté, c’est une joie pas pour moi mais seulement, mais aussi pour tout le peuple congolais. Car dans la route vers les jeux de la francophonie, nous sommes dedans”, déclare le Haut Représentant Didier Tshiyoyo devant les journalistes.

Si le dire est une chose, le faire l’est aussi mais autrement. la balle est donc dans le camp du comité organisateur, qui doit régulièrement suivre l’exécution de ces travaux, gage de la réussite totale de ces jeux.

Fiston Oleko

Click to comment

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

code

Site développé & hebergé par Justin Tshims

CONTACTEZ-NOUS !

Editeur-Responsable : William Albert Kalengay
Bureau : Avenue Syndicat, n° 315, Kinshasa-Gombe, RDC
Tél. : +243998110441
E-mail : geopolismag@yahoo.fr

Copyright © 2016 Geopolis Magazine

To Top