Société

Prière de soutien aux FARDC à la cathédrale du Centenaire (ECC) : Adèle Kahinda : « Pour l’amour du Congo, je ne me tairai point…»


Comme l’a fait le Président de la République Félix Tshisekedi au stade des martyrs à la foulée de son accession à la magistrature suprême, dédiant la République démocratique du Congo (RDC) à la Providence, la Ministre d’État en charge du Portefeuille Adèle Kahinda Mayina a suivi la même voie, en ce qui concerne la situation à l’Est de la RDC. Suivant les recommandations du Président national de l’Église du Christ au Congo (ECC) Gédéon André Bokundoa de soutenir les FARDC, en sa qualité de Diaconaisse et Intercesseuse dans cette communauté protestante, Adèle Kayinda, a organisé une journée de jeûne et prière pour soutenir les forces armées congolaises qui sont au front, à l’Est du pays. C’était le undi 06 juin 2022 à la Cathédrale du Centenaire de l’ECC à Kinshasa capitale de la RDC, dans la commune de Liwngala.

Plusieurs personnalités ont pris part à cette séance de prière notamment le Ministère d’Etat Ministre de l’Aménagement du Territoire, les Ministres de l’industrie, du genre, les députés et sénateurs, quelques représentants des FARDC, et bien d’autres.

9h11 minutes, le culte a commencé comme prévu dans la cathédrale de l’ECC pleine de monde. Ce qui a rendu en plus ce moment de prière particulier, c’est la quantité de chrétiens congolais qui a répondu présente à cette activité religieuse de soutien aux FARDC, un lundi qui est un jour ouvrable, mais aussi le fait que ceux qui ont rehaussé de leur présence, ne sont pas que des chrétiens protestants. Il y a eu plusieurs confessions notamment Catholique, Armée du Salut, et autres.

L’officiante du jour, la révérende Basele a axé sa prédication sur un livre de l’Ancien testament de Esdras chapitre 10 verset 4, d’où le thème de sa prédication : « Lève-toi car cette affaire te concerne » a été tiré. C’est dans cette logique qu’elle a fait un appel à tout congolais de faire de l’affaire de l’insécurité dans la partie orientale de la RDC une affaire personnelle, parce que, a-t-elle dit, « nous formons un courps». A elle de poursuivre : « Nous sommes venus présenter nos problémes au Dieu tout puissant.. Nous prions ici parce qu’on a toujours dit qu’on est mieux que chez soi.» a-t-elle harangué l’auditoire.

Comme Diaconaisse et Intercesseuse, la Ministre d’Etat Ministre du Portefeuille la princesse Adèle Kahinda a conduit les intentions de prière. Pour ce faire, elle a invité toutes les femmes présentes à prier, comme elle-même l’a fait, en posant leurs poitrines sur le sol, pour implorer la grâce de Dieu sur les opérations militaires qui sont menées actuellement par les FARDC contre les groupes rebelles. Elle a par après célébré la victoire des FARDC, un acte de foi, avec un élément de forces armées congolaises tenant l’emblème national dans la cathédrale, en défilant sur ses différentes allées, sous les coups de champs d’adoration.

« Il s’agit d’une conviction, la foi en notre seigneur Jésus Christ, parce que la parole de Dieu dit, pour l’amour du Congo, je ne me tairai point. Et Esdras 10 chapitre 4 dit : Lève-toi car cette affaire te concerne. Je suis congolaise, je sais que mes frères et sœurs, mes compatriotes de l’Est croupissent dans la misère, c’est parce qu’ils n’ont pas la paix et que cette population est incapable de travailler, parce que l’environnement n’est pas propice. Raison pour laquelle nous avons dit, comme je l’ai dit dans Psaume 20, les uns s’appuient sur les chars, mais nous nous confions au nom de l’Eternel Dieu des armées par son fils unique notre seigneur Jésus.» a dit la Ministre d’État Adèle Kahinda à l’issue du culte à la presse.

Elle a en outre affirmé que c’est parce qu’elle croit en Dieu qu’elle a décidé de venir se prosterner devant lui, afin que les miracles se produisent à l’Est du pays où les populations n’ont que trop souffert des affres des atrocités des forces négatives. « J’ai eu la conviction de venir m’ humilier, me prosterner devant le ressuscité de troisième jour, parce que j’ai la foi que à l’Est, au moment où nous parlons, c’est le miracle et le prodige qui vont s’opérer et nous allons l’observer,» a-t-elle affirmé.

Elle a poursuivi son propos devant les journalistes en indiquant que pour que la RDC puisse arriver à se développer, il faudrait qu’il ait la paix à l’Est. « C’est parce que nous travaillons d’une manière très disparate. Nous devons être en connexion pour que réellement le développement, avec mes frères et sœurs de l’Est soit effectif. voilà la raison de cette prière.» a-t-elle fait savoir.

Adèle Kahinda a dit en sus avoir la confiance et l’assurance que Jésus christ a exaucé la prière lui adressée. Les FARDC vont experimenter des conquêtes sous le leadership du commandant suprême, le président de la République Félix Antoine Tshisekedi Tshilombo, a-t-elle poursuit, parce que « le chef de l’Etat s’etait décidé de dédier ce pays aux mains de l’Éternel au stade des martyrs et tous les congolais sont témoins. Voilà pourquoi nous suivons sur ces traces, et aussi celles de notre Premier des Warriors, Jean Michel Sama Lukonde.»

Bien avant son adresse à la presse, Adèle Kayinda avait lancé personnellement, avec effet immédiat, une opération de récolte de 1 dollar par personne, pour soutenir matériellement les Forces armées de la République démocratique du Congo, conformément aux recommandations du Président national de l’ECC Gédéon Bokundoa. La Ministre d’État a rassuré de son implication dans le processus de collecte mais aussi de l’affectation de ces fonds qui seront mobilisés, afin qu’ils parviennent aux destinataires finaux qui sont les militaires congolais qui luttent pour l’intégrité territoriale du pays.

Fiston Oleko

Click to comment

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

code

Site développé & hebergé par Justin Tshims

CONTACTEZ-NOUS !

Editeur-Responsable : William Albert Kalengay
Bureau : Avenue Isiro, n°28, Kinshasa-Gombe, RDC
Ref.: Ancienne ambassade de Belqique
Tél. : +243998110441
E-mail : geopolismag@yahoo.fr

Copyright © 2016 Geopolis Magazine

To Top