election

Processus électoral : Félix Tshisekedi invite la population à soutenir le nouveau bureau de la CENI

Abordant les points saillants qui ont marqué la vie nationale au cours de l’année 2021, le président de la République, Félix-Antoine Tshisekedi, a évoqué la question liée à l’organisation des élections générales de 2023.

Dans son discours sur l’état de la nation du 13 décembre dernier, Félix Tshisekedi a encouragé la population congolaise à soutenir la nouvelle équipe dirigeante de la Commission Électorale Nationale Indépendante (CENI) dirigée par Denis Kadima Kazadi.

Le chef de l’État a fait remarquer que l’engagement visant à faire de la République Démocratique du Congo un État véritablement démocratique ne peut se concrétiser sans l’organisation d’élections libres, démocratique, transparentes et dans le délai constitutionnel.

S’agissant de l’organisation de ces élections proprement dites, Félix Tshisekedi a indiqué que celles-ci doivent se tenir conformément aux règles démocratiques telles que voulues par la Constitution du pays et l’ensemble de la population congolaise.

Pour garantir l’organisation de ces élections, le Chef de l’État a également demandé aux partis politiques de l’opposition de choisir rapidement leurs délégués pour combler les postes vacants au sein de la CENI.

” Afin de parachever la composition du bureau de la CENI, j’invite instamment ceux des acteurs politiques qui traînent encore les pieds, à désigner rapidement leurs représentants respectifs au sein de ce bureau”, a fait savoir le Chef de l’État congolais.

En outre, Félix Tshisekedi a demandé au Gouvernement de travailler pour mobiliser des moyens nécessaires en vue de permettre à la Commission Électorale Nationale Indépendante de remplir sa mission en bonne et due forme.

” J’invite, en même temps, le Gouvernement à mobiliser et à disponibiliser les moyens financiers conséquents pour permettre à la CENI de respecter les délais d’organisation de ces élections, afin qu’elles se tiennent effectivement en 2023″, à déclaré Félix-Antoine Tshisekedi devant le Congrès.

Il sied de rappeler que le Premier Ministre Jean Michel Sama Lukonde, lors de son discours de la présentation du projet de loi des finances de l’exercice 2022 à l’Assemblée nationale, avait indiqué que son Gouvernement prévoit de mettre à la disposition de la Centrale électorale une somme de 500 milliards de Francs congolais (CDF) soit un montant équivalent de 250 millions de dollars américains pour amorcer les premières opérations électorales dans le pays dès le début de l’année 2022.

Kengi Olenga Voldi

Click to comment

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

code

Site développé & hebergé par Justin Tshims

CONTACTEZ-NOUS !

Editeur-Responsable : William Albert Kalengay
Bureau : Avenue Isiro, n°28, Kinshasa-Gombe, RDC
Ref.: Ancienne ambassade de Belqique
Tél. : +243998110441
E-mail : geopolismag@yahoo.fr

Copyright © 2016 Geopolis Magazine

To Top